Blocage de la réunion du bureau du Cese par huit membres : Idrissa Seck parle d’acte «grave de rébellion» et saisit le président de la République

0
679

Huit (8) membres du bureau du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) avait décidé de ne pas assister à la réunion du bureau de l’institution, occasionnant ainsi l’annulation de celle-ci, par son président, car le quorum n’ayant pas été atteint. Un acte qualifié de «grave de rébellion», par Idrissa Seck, président du CESE qui, dans la foulée, à travers un compte rendu, saisit le président de la République, Macky Sall.

Décidément les relations entre l’APR et le Rewmi ne sont plus au bon fixe. En effet, constate un communiqué du président du CESE, hier mardi, 18 avril 2023, devait se tenir, en ligne, la réunion du bureau du Conseil économique, social et environnemental (CESE), pour examiner les projets d’Avis formulés dans le cadre de la première Session ordinaire, en cours, convoquée par décret présidentiel n°2023-357 du 22 février 2023.

Toutefois, selon le document, «La rencontre n’a pas eu lieu, car huit (8) membres du bureau de ladite institution… ont délibérément refusé de déférer aux convocations qui leur ont été régulièrement envoyées par Madame la Secrétaire générale du CESE». «Cet acte grave de rébellion qui viole le décret précité et porte atteinte à notre Institution ainsi qu’à la République, a privé le Bureau du quorum requis pour la tenue de la réunion. Ces faits risquent d’entraver le déroulement normal de la session dont la clôture est, suivant le décret susmentionné, prévue le vendredi 28 avril 2023 », dénonce Idrissa Seck.

Lors de cette réunion, précise le document, «Seuls étaient présents M. Idrissa Seck (Président de l’Institution), Honorable Baïdy Agne (Premier vice-président du  CESE et Président du Conseil national du Patronat (CNP), Honorable Maître Amadou Moustapha Ndiaye (Deuxième Vice-président du CESE, Notaire), Honorable Mody Guiro (Troisième Vice-Président du CESE et Secrétaire général de la Confédération nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS) et Honorable Pr El Hadji Ibrahima Mbow (Président de l’Union citoyenne Bunt-Bi et Secrétaire élu du CESE) et Dr Anta Sané (Secrétaire générale du CESE).»

Ayant dûment constaté que le quorum n’était pas atteint, le «le Président de l’Institution a levé la séance, à 16h 14». Par la suite, «Un compte-rendu détaillé de ces faits a été transmis, séance tenante, à Monsieur le Président de la République actuellement en Arabie Saoudite, pour suite à donner», relève le communiqué.

Parmi ces membres de bureau du CESE appartenant à l’APR ayant délibérément refusé de participer à la réunion du bureau, il y a : Honorable Woula Ndiaye ; Honorable Oumar Ba ; Honorable Gade Sall ;Honorable Magueye Ndiaye ; Honorable Ndèye Fatou Sougou ; Honorable Ndiouck Mbaye ; Honorable Awa Cheikh Mbengue ; et Honorable Adja Coumba Ndiaye. Pour le président du CESE, «Ces responsables de l’APR sont, au regard de leur comportement antirépublicain, disqualifiés pour exiger de qui que ce soit, notamment l’Opposition, le respect de nos Institutions».

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply