Boubacar Bertrand Balde, directeur du cabinet conseils stratégies et développement, spécialiste de la gouvernance et du marketing des territoires : « Aucune collectivité territoriale n’a reçu les fonds de décentralisation. La responsabilité de l’État est, ici, pleine et entière»

0
336

C’est un mouvement d’humeur justifié et légitime. Justifié parce que quasiment tous les agents des autres corps de la fonction publique ont bénéficié d’une revalorisation de leurs salaires. On se rappelle les protestations des agents pénitentiaires aussi. Toutefois, il faut préciser que les agents municipaux ne sont pas fonctionnaires. La loi sur la fonction publique locale n’est toujours pas votée. Malheureusement, la majorité de nos collectivités territoriales n’ont pas suffisamment de capacités financières pour prendre en charge cette question. Il est important de préciser qu’aucune collectivité territoriale n’a reçu les fonds de décentralisation. Ces fonds constituent une véritable bouffée d’oxygène notamment dans ce contexte socio-économique relativement tendu. Notre politique de décentralisation est encore très inefficace pour instaurer les bases d’un développement local durable et inclusif. La responsabilité de l’État est, ici, pleine et entière. En effet, la politique de décentralisation est proposée, mise en œuvre et suivie par l’État. Avant d’entamer la phase 2 de l’acte 3, il faut une évaluation rigoureuse de la phase 1. Il faut plus d’autonomie financière des collectivités territoriales.

 N C GOMIS

Leave a reply