Bougane Guèye et «Gueum sa bopp» partants

0
242
Le front anti-Macky en gestation en perspective des Locales de 2022, regroupant le Pastef, le Pds, le Pur et Taxawu Sénégal, est parti pour s’agrandir encore. Pour cause, la coalition «Gueum sa bopp» entend intégrer la nouvelle coalition de l’opposition. Celle-ci qui est composée de 2 partis politiques légalement constitués et 15 mouvements et 12 personnalités politiques réunis autour de Bougane Guèye Dany va rejoindre la coalition de l’opposition en gestation. L’annonce a été faite par Bougane Guèye Dany lui-même hier, lundi, face à la presse.
 
La grande coalition électorale réunie autour de Pastef-Les Patriotes, du Parti démocratique sénégalais (Pds), du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) et de Taxawu Sénégal, que certains qualifiaient de regroupement des grands partis de l’opposition face à la majorité présidentielle, en perspective des élections locales de janvier 2022, pourrait s’ouvrir à d’autres forces politiques.

Pour cause, une nouvelle coalition portée sur les fonts baptismaux hier, lundi, et dénommée «Gueum sa bopp» entend intégrer la nouvelle coalition de l’opposition. Celle-ci qui est composée de 2 partis politiques légalement constitués et 15 mouvements et 12 personnalités politiques réunis autour de Bougane Gueye Dany en a fait la révélation hier, lors de son face-à-face à la presse.

«La conférence des leaders de la grande coalition Gueum sa bopp m’a donné l’autorisation d’aller discuter avec la coalition qui est en gestation au sein de l’opposition. Aujourd’hui, personne ne parle de politique sans mentionner Gueum sa bopp, a dit Bougane Guèye.

Et de poursuivre : « Khalifa Sall l’a bien compris. Il nous a tendu la main. J’en ai informé la conférence des leaders. Ils nous ont envoyé la charte que nous examinerons. Mais, elle m’a donné quitus pour intégrer la coalition de l’opposition que certains appellent la coalition des grands. Donc un cinquième grand arrive».

Du coup, l’on note que la Coalition constituée autour de Pastef d’Ousmane Sonko, du Pds de Me Abdoulaye Wade, du Pur de Serigne Moustapha Sy et de Taxawu Sénégal de Khalifa Sall, ne semble pas fermer la porte aux autres membres de l’opposition. Alors même que son annonce par le leader du Pur avait suscité une certaine levée de boucliers de la part de certains partis de l’opposition qui s’étaient sentis exclus d’un processus de regroupement du camp anti-Macky dont ils se disaient actionnaires au même titre que les précurseurs dénommés malicieusement par certains les « Quatre grands de l’opposition ».

M DIENG

Leave a reply