Burkina : Création de six légions de gendarmerie

0
1486

APA-Ouagadougou (Burkina Faso)

Le capitaine Ibrahim Traoré a créé une légion spéciale, regroupant les corps et unités spécialisés de la gendarmerie nationale.

Au Burkina Faso, le Président de la Transition continue la réorganisation des Forces de défense et de sécurité. Cette fois-ci, c’est la gendarmerie nationale qui est touchée.

Les trois régions de gendarmerie sont désormais réorganisées en six légions de gendarmerie, a rapporté la Direction de la communication.

Elle a ajouté que la légion est un commandement de circonscription régionale subdivisée en gendarmerie départementale et en gendarmerie mobile constituant les deux (02) grands piliers de l’institution.

La Direction de la communication de la gendarmerie a indiqué que cette subdivision instaure une « unicité du commandement (…) au niveau de la Légion de Gendarmerie ».

Six officiers ont été nommés au poste de Commandants de la Légion de gendarmerie. Ce gradé « a rang de Commandant de région militaire. A ce titre, il exerce son commandement dans les mêmes espaces territoriaux que le commandant de région militaire », a précisé le service de communication.

Le capitaine Ibrahim Traoré a aussi créé une légion spéciale, regroupant les corps et unités spécialisés de la gendarmerie nationale.

Les légions de gendarmerie participent à la défense opérationnelle du territoire (DOT). Elles s’inscrivent dans le cadre de la réorganisation du territoire national en régions militaires.

Leave a reply