Burkina : décès d’un fidèle compagnon de Sankara

0
1065

(APA)- Le président de la Transition a rendu hommage, samedi soir, au colonel Boukary Kaboré dit Le Lion. 

Boukary Kaboré dit « Le Lion » , ancien compagnon d’armes de Feu Thomas Sankara et homme politique, est décédé dans la nuit du 12 au 13 mai 2023 de suites d’une maladie, à 73 ans, ont annoncé plusieurs membres de sa famille et des médias.

Le président de la transition qui a confirmé la nouvelle, a dit être consterné du départ de « cet officier [qui] a incarné les valeurs patriotiques de la Révolution sous l’ère de Thomas Sankara ».

« Il représente le symbole de la résistance et reste un modèle de résilience qui doit inspirer les jeunes, les hommes et les femmes engagés aujourd’hui dans le combat pour la souveraineté de notre pays », a jouté le capitaine Ibrahim Traoré.

Le gouvernement de la transition a salué la mémoire d’un « officier intègre et d’un homme de principe resté constant dans son engagement politique et fidèle à ses convictions ».

Compagnon du capitaine Thomas Sankara et fervent défenseur de la révolution burkinabè de 1983 , Boukary Kaboré dit le « Lion » a été un partisan actif de la politique de Sankara visant à promouvoir l’éducation, la santé et l’émancipation des femmes.

Après l’assassinat de ce dernier, il s’était réfugié au Ghana voisin. Après 4 ans d’exil, il est rentré pour s’investir dans la politique.

Après le rejet de sa candidature à la présidentielle de 2020, l’homme qui se revendiquait aussi « koglweogo » s’était progressivement retiré de la scène politique.

Sa dernière apparition publique remonte à novembre 2021 lors du procès Thomas Sankara où il était considéré comme l’un des témoins clés.

Rongé par la maladie depuis plusieurs mois, le lion du Boulkiemdé a définitivement rejoint sa tanière pour le repos éternel ce 13 mai 2023.

Leave a reply