Cadeau fiscal à la presse : « C’est un encouragement à la fraude… », déclare le Président Diomaye Faye

0
273

« La façon dont nous aidons la presse n’est pas bonne. C’est une fausse solution à un vrai problème », avait déclaré l’actuel président de la République Bassirou Diomaye Faye, qui désapprouve le cadeau fiscal pour les patrons de presse.

« Les Patrons de presse de façon générale ne doivent pas opter pour la facilité. Une infraction reste une infraction. Abdoulaye Wade avait épongé deux fois la dette fiscale de la presse, Macky Sall l’a fait une fois », avait rappelé le Chef de l’Etat Bassirou Diomaye.

L’actuel président de la République avait tenu ce discours dans un entretien accordé aux journalistes lors de la campagne électorale.

On peut dire donc le président de la République ne va adopter la même démarche que ses prédécesseurs, qui avaient l’habitude de faire des cadeaux fiscaux aux entreprises de presse. Pour Bassirou Diomaye Faye, cette démarche encourage la fraude fiscale

« On ne peut pas continuer à éponger la dette fiscale de la presse, parce c’est un encouragement à la fraude, qui est une infraction réprimée dans tous les pays sérieux », avait-il fait savoir.

Pour ce qui est des difficultés de la presse, le Chef de l’Etat estime qu’il faut adopter une vision holistique des problèmes car les patrons de presse et les reporters n’ont pas les mêmes difficultés. « Nous devons voir ensemble des canaux pérennes, mais qui sont légaux. Et cela doit aller au-delà des patrons de presse, mais concerner l’entreprise de presse », a-t-il suggéré.

Leave a reply