CAN 2022: Tunisie-Mauritanie, malheur au vaincu

0
148

Battues lors de la première journée respectivement par le Mali (0-1) et la Gambie (0-1), la Tunisie et la Mauritanie se retrouvent dimanche 16 janvier (16h TU) à Limbé dans un match où la défaite est interdite, dans le groupe F de la CAN 2022.

Le sélectionneur Mondher Kebaier et l’attaquant Seifeddine Jaziri sont arrivés, le visage tendu, sinon très concentré, à la conférence de presse d’avant-match samedi 15 janvier au stadium de Limbé. Rien à avoir avec la fin de match rocambolesque face au Mali, et à la décision de la CAF d’entériner le résultat (0-1). Le sélectionneur Mondher Kebaier jure que les têtes sont tournées vers la Mauritanie, rien que la Mauritanie, pour un match qu’il faut impérativement gagner pour se relancer dans cette CAN.

Mais comment prépare-t-on une rencontre après cette frustration sur la fin de match contre le Mali, un penalty raté, 6 cas de Covid, le tout dans l’atmosphère sécuritaire qui règne à Limbé ? Au-delà de l’aspect technique et tactique, l’approche mentale sera tout aussi déterminante, concède Kebaier. « C’est vrai qu’on a eu beaucoup de difficultés et on l’a déjà évoqué. Maintenant, on ne va pas se plaindre, notre énergie est tournée vers ce match. Il faut réagir, être digne de l’histoire de l’équipe tunisienne et surtout de notre statut. »

Le discours est tout aussi offensif avec l’attaquant du Zamalek, Seifeddine Jaziri. « Nous avons laissé nos familles, on doit se sacrifier, on est prêts pour ça, on est conscients et on doit être à la hauteur de la mission. »

« On a envie de continuer la compétition »

Du côté de la Mauritanie, la pression n’est pas palpable, même après avoir perdu le premier match face à l’équipe supposée la plus faible du groupe, la Gambie, qui dispute sa première CAN. Pour autant, le sélectionneur Didier Gomes Da Rosa reconnait que son équipe est « dos au mur ». « Nous sommes très revanchards dans nos têtes. On a envie de continuer la compétition. Il faut faire ce premier pas demain. »

Les Mourabitounes sont forcément à un tournant de leur histoire à la CAN. Eux qui n’avaient pas décroché de victoire en trois matches lors de leur première participation à la CAN en 2019. Pour cette Coupe d’Afrique, la Mauritanie rêve certainement plus grand, après la décision du président de la fédération, Ahmed Yahya, de se séparer de son entraineur Corentins Martins, en poste pendant sept ans, pour le remplacer par Gomes Da Rosa à moins de deux mois du début de la CAN 2022.

Entre un président sous pression et un sélectionneur contesté (Mondher Kebaier), ce Tunisie-Mauritanie risque de laisser des traces après les 90 minutes.

L’autre match de ce groupe F opposera le Mali à la Gambie à 13h TU.

(RFI.FR)

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :