Candidature de l’opposition à la présidentielle de 2024 : Gakou marque au pas Sonko

0
571

Malick Gakou ne compte pas laisser la candidature d’Ousmane Sonko de Pastef-Les Patriotes être la seule de l’opposition politique sénégalaise à la présidentielle de 2024. Pour cause, le Grand parti (GP) qui fait déjà focus sur le fauteuil présidentiel l’a investi comme candidat, en perspective du scrutin de 2024. La cérémonie d’investiture a eu lieu hier, dimanche 13 novembre au Centre international du Commerce extérieur du Sénégal (CICES).

C’est désormais officiel : le Grand parti (GP) fait cap sur 2024. Pour preuve, la formation politique a investi son président, Malick Gakou, comme candidat, en perspective de la présidentielle de 2024. La cérémonie d’investiture a eu lieu hier, dimanche 13 novembre, au Centre international du Commerce extérieur du Sénégal (CICES). «Je voudrais vous dire merci à tous, à l’ensemble des 46 départements du Sénégal et de la diaspora qui se réunit, aujourd’hui 13 novembre, au CICES», s’est réjoui Malick Gakou, avant de rassurer les militants de son parti : «Vous avez pu investir le candidat du changement, le candidat de la réforme.» «Je peux vous dire qu’aujourd’hui, à partir de cette votre mobilisation exceptionnelle, vous avez prouvé que le Grand parti est un grand parti», a-t-il ajouté, devant un public enthousiaste. Et de promettre dans la même veine : «Je voudrais vous dire ici et maintenant, qu’à partir de 2024, je serai le 5ème président du Sénégal». L’ancien ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel s’est dit persuadé de connaître les «attentes» du peuple sénégalais, à savoir la bonne gouvernance, l’emploi des jeunes, la lutte contre la précarité et la pauvreté, le développement de l’agriculture, le repositionnement du Sénégal en Afrique et dans le monde, le développement industriel et entre autres. «Votre engagement peut être fructueux. Une grande coalition Manko Yewwi Sénégal en 2024. Je la partage avec vous», a annoncé le président du Grand parti dans la chaleur ambiante.

«Vous savez bien qu’il n’y aura pas de troisième mandat au Sénégal»

L’ancien ministre des Sports n’a pas manqué de mettre en garde le président Macky Sall sur un éventuel troisième mandat. «Vous savez bien qu’il n’y aura jamais de troisième mandat au Sénégal. Mais comment le président Macky Sall peut-il avoir la prétention de briguer un troisième mandat, alors qu’il a échoué ? Alors que le PSE (Plan Sénégal émergent-Ndlr) a échoué, alors que sa politique économique et sociale a échoué (…) avec un régime inféodé et des enquêtes confisquées», a-t-il fait entendre. «C’est la raison pour laquelle, explique Malick Gakou, à travers notre campagne Suxali Sénégal, nous voulons dessiner la voie du changement, du progrès et du développement.» «Le Sénégal doit changer et nous devons porter le changement. Nous avons d’abord la conviction, les capacités, les compétences», a-t-il souligné dans la foulée.

PAPA MOUSSA CAMARA (STAGIAIRE) & M D

Leave a reply