Caravane culturelle pour la paix : Seereer et Joola se mettent à l’œuvre

0
663

Une caravane culturelle pour la paix entre Seereer et Joola aura le lieu  à partir du 12 au 16 Mai 2023. Cette caravane a pour but de  mobiliser les communautés pour que la culture serve à atteindre de multiples objectifs de construction de la paix, de l’unité nationale et de l’intégration africaine, en veillant à ce que le plus grand nombre de nos concitoyens ait la possibilité de contribuer dignement à la production de richesses et au développement et de bénéficier équitablement des retombées du fruit de leur travail.

Ce 11 Avril  2023, l’institution Royale du Sine et d’Oussouye a organisé une conférence de presse de lancement des activités de la caravane culturelle de la paix qui se tiendra du 12 au 16 Mai 2023. Dans le sillage de l’adoption de la Journée du patrimoine mondial africain (5 mai) proclamée par la 38 ème session de la conférence générale de l’UNESCO (novembre 2015), il s’avère pertinent de mettre en valeur le lien culturel séculaire seereer-joola, fondé sur le mythe originel d’une parenté issue d’ancêtres communs, deux sœurs Aguène et Diambogne. Cette parenté scellée à travers des siècles se perpétue en permanence dans les deux communautés, à travers le cousinage à plaisanterie, mais aussi par la promotion de valeurs communes, respectueuses de la dignité de l’être humain. Et dans la perspective de valoriser ce patrimoine en partage dans leurs communautés respectives, les Rois d’Oussouye et du Sine, en parfaite entente, ont décidé d’organiser une « caravane culturelle pour la paix, Maa sining-Bu Badjum Ayi ». L’institution royale du Sine dirigée par le Roi (Maad A Sinig) Niokhobaye Diouf Fatou Diéne, intronisé le 08 Février 2019, est très engagée dans la préservation de la culture et des traditions. C’est le même engagement au niveau du Roi d’Oussouye, Maan Sibiloumaye Diédhiou qui a été intronisé le 17 Janvier 2000.

La conférence de presse de lancement s’est cependant effectuée avec la présence du Roi Niokhobaye Diouf Fatou Diéne, mais sans celle du Roi Maan Sibiloumaye Diedhiou parce que « dans la tradition, le Roi ne doit pas sortir dans son royaume », d’après son envoyé  Lamine Diedhiou. Apres la mise en place, les griots sont venus pour faire leur prestation, des chansons, en faisant l’éloge du Roi « Buur Sinn, Burr Sinn wauy nala ». L’objectif général, c’est que la caravane vise à mobiliser les communautés pour que la culture serve à atteindre de multiples objectifs de construction de la paix, de l’unité nationale et de l’intégration africaine, en veillant à ce que le plus grand nombre de nos concitoyens ait la possibilité de contribuer dignement à la production de richesses et au développement et de bénéficier équitablement des retombées du fruit de leur travail. On peut noter aussi que ce sont les Halpoular qui sont les invités d’honneur. La caravane va débuter le 12 Mai 2023 à Diakhao pour aller à Oussouye en passant par Fatick, Kaolack avant d’arriver à Ziguinchor pour une visite au gouverneur, en présence souhaitable du Maire et du Président du Conseil Départemental. Le lancement a noté également la présence du Dr Massamba Guèye, conseiller culturel du Président de la République selon qui « L’Afrique ne vivra que de la continuité culturelle».

MAO NDIAYE (STAGIAIRE)

Leave a reply