CEM unité 19 des parcelles assainies : les épreuves jugées abordables

0
907

Le Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) a commencé hier, mercredi 12 juillet 2023,  sur toute l’étendue du territoire national. Au CEM Unité 19 des Parcelles Assainies, on note un bon déroulement des épreuves et la réjouissance de certains candidats concernant le début des épreuves.

Apres les premiers tours  du Baccalauréat, c’est le tour des élèves des classes de Troisième. Après près de 9 mois de cours, ils  ont démarrés l’examen du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) hier, mercredi 12 juillet 2023, sur toute l’étendue du territoire national. Les élèves ont répondus présents  au CEM  Unité 19 des Parcelles Assainies pour subir les épreuves, avec la présence des Forces  de l’ordre pour veiller à la sécurité.

M. Diop, professeur d’EPS au lycée Kennedy est le président du jury.  «On a commencé à l’heure, tout se passe très bien dans ce centre. Nous avons 258 élèves qui sont inscrits dont 169 filles et  89 garçons. Nous avons noté aussi des absents qui sont au nombre de 7 dont  5 filles 2 garçons. Il y a 8 salles de classes avec 2 à 3 surveillants par classe».

A notre arrivée sur place, à l’entrée, un groupe de candidats qui ont déjà rendu leurs copies. L’espoir se lit déjà sur les visages  de certains candidats, c’est l’allégresse, l’optimisme au fond d’eux, pour montrer qu’ils ont bien débuté les épreuves. A l’instant où leurs camarades de classes continuent de cogiter sur le premier sujet de composition française, des débats parallèles ont commencés. «J’espère que vous avez bien travaillé», lancent certains. Et d’autres d’ajouter : «arrêtez les commentaires».

A côté, il y a des élèves qui attendent leurs amis. Ce jeune élève qui répond au nom de Mor, trouvé au sein de l’école avec ses amis, se réjouit. «On a débuté avec  les épreuves de  français, aujourd’hui. Alhamdou-Lillah, les épreuves sont abordables, nous allons revenir à 15h pour faire  les autres épreuves.»

MAO NDIAYE (STAGIAIRE)

Leave a reply