« C’est vrai qu’on a récupéré tous nos joueurs, mais il nous faut un peu plus de temps », Aliou Cissé, Sélectionneur des Lions

0
126

Le match nul


D’abord, féliciter les joueurs pour la qualification. Dans le contenu, il y a forcément des choses à dire. Nos supporters demandaient beaucoup par rapport à ce qu’on a fourni en première période. Je retiendrai surtout la qualification. C’est vrai qu’on a récupéré tous nos joueurs, mais il nous faut un peu plus de temps. On voulait se qualifier et terminer premier, c’est fait. On n’a une semaine devant nous qui nous permettra de bien travailler et essayer de montrer un tout autre visage la prochaine fois.

Ces équipes peuvent nous tenir en échec en un seul match.


Deux nuls 0-0 d’affilée


Comme je l’ai dit depuis le début de la CAN, il nous faut de l’humilité, c’est très important. Il faut arrêter de penser que nous sommes le Sénégal, nous avons des brochettes de joueurs qui jouent en Ligue des champions, dans les clubs les plus huppés du monde que forcément les autres ne travaillent pas. Ces équipes peuvent nous tenir en échec en un seul match. Ce n’est pas uniquement le Sénégal qui est en difficulté, il y a d’autres grandes équipes qui peinent à s’imposer. Il y a des équipes qui nous observent et qui n’ont pas envie d’être ridicule face à nous. Nous sommes optimistes, nous allons continuer à travailler, faire en de telle sorte que nos joueurs qui étaient malades retrouvent leur meilleur niveau. On doit travailler l’aspect mental. Il faut savoir qu’on n’est pas en Ligue des champions ou en Coupe du monde.


1 seul but marqué (sur penalty) en trois matchs


Marquer un bout au bout de trois journées avec des attaquants que nous avons, c’est sûr que beaucoup vont se poser des questions. Nous manquons un peu d’efficacité. Mais je ne suis pas inquiet, je suis conscient que nos garçons vont revenir à leur meilleur niveau. On se crée des opportunités, mais ça ne rentre toujours pas. J’espère que dans la semaine, on va mettre en place notre animation offensive.


Manque de verticalité dans le jeu


Dans la construction, on n’a plutôt ronronné. On n’a conservé sans pour autant progresser dans les trente derniers mètres. Sadio était un petit peu écarté de même que Boulaye, alors qu’on avait besoin de lien à l’intérieur. On a beaucoup tourné. C’était trop latéral et cette verticalité qu’on a abusé contre la Guinée nous a manqué aujourd’hui. C’est toujours cette équilibre qu’il faudra trouver entre vouloir sortir le ballon de derrière et ne pas abuser de ces ballons sur les côtés. C’est ça le football. C’est une question d’équilibre entre jouer long et jouer court. Ce sont des choses qu’on arrivait à faire il y a quelques temps.


Absence de Cheikhou


Cheikhou, c’est un vrai soldat, c’est quelqu’un qui a toujours répondu présent, quelqu’un qui m’a toujours donné satisfaction. Il a été question de ne pas le faire débuter. J’ai beaucoup réfléchi là-dessus avant le match, parce qu’il avait déjà un carton. Mais je me suis dit qu’avec son expérience et son vécu, il sera capable d’éviter le carton. Malheureusement, il a fait une seule faute qui lui a valu un carton. On n’a convoqué 28 joueurs, Alassane (Pape Guèye), il est bien actuellement. Pape Matar Sarr aussi est un garçon intéressant. Donc, nous avons des joueurs pour pallier l’absence de Cheikhou.


La prestation de Koulibaly


Je savais très bien que Kalidou, Edou ne seraient pas au top de leur forme pour leur premier match. C’était le moment de le faire jouer, parce qu’on va vers des matchs importants. On ne pourra pas faire des essais. Donc, c’était important d’avoir l’ensemble du groupe. Sur la prestation de Kouli, on ne peut pas rester pendant plus d’un mois sans jouer et être un Koulibaly que tout le monde connaissait il y a deux mois. Il avait une étape à passer. Il est très fatigué mais ça lui fera du bien.

Recueillis par Abdoulaye THIAM (envoyé spécial au Cameroun)

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :