« Chacun doit considérer cette élection comme une élection de régime présidentiel », déclare Aymerou Gningue

1
1230

Dans un entretien avec les confrères de « Max Tv » (chaine Youtube), Aymerou Gningue, président du groupe parlementaire de BBY et tête de liste départementale de Tivaouane, s’est exprimé sur l’importance des élections législatives. Il soutient que personne ne peut gouverner dans un régime présidentiel sans une majorité à l’Assemblée nationale.
Aussi, Aymerou Gningue, tête de liste départementale de la coalition BBY à Tivaouane est-il à pied d’œuvre pour permettre au président Macky Sall d’obtenir une majorité absolue dans chaque commune du département. Et de déclarer :
« Tous nos hommes politiques pèsent un poids très lourd. Pour nous qui sommes du camp présidentiel, nous avons dit que si nous allons à une élection et que nous n’obtenons pas certains scores tels que 80%, cela veut dire que notre compagnonnage n’est pas sincère ».

Dressant les réalisations de Macky Sall dans ce département, la tête de liste départementale note que : « Le président a fait des efforts dans le cadre de l’électrification, il a beaucoup investi dans le cadre de la réfection des routes. Il a beaucoup fait sur la santé avec récemment la pose de la première pierre de l’hôpital de niveau 3 dans le département de Tivaouane et qui va mobiliser 46 milliards de francs Cfa6. Le président a fait des efforts dans beaucoup de domaines comme l’eau ». Toutefois fera-t-il observer : « il y a encore quelque chose que les gens attendent de nous, c’est l’emploi des jeunes. Comment faire de sorte qu’on puisse les aider ? ».

Ainsi, le maire de Mérina Dakhar invite tous ses camarades de parti à « faire de telle sorte qu’on ait dans chaque commune une majorité absolue. On est dans un régime présidentiel dans lequel le président, pour qu’il déroule correctement son programme doit avoir des députés qui voteront des lois, qui seront en conformité avec ce qu’il veut faire. C’est ça un régime présidentiel. La séparation des pouvoirs existe bien, mais personne ne peut gouverner le Sénégal dans un régime présidentiel sans une majorité à l’Assemblée nationale. C’est cette majorité là que l’on doit donner au président de la République afin de lui permettre de travailler pour les sénégalais ».

Léonie Joséphine Ndong & O G

Leave a reply