Champ pétrolier de Sangomar : la première cargaison commerciale attendue en début juillet

0
345

Selon le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP), la première cargaison commerciale de pétrole est attendue début juillet 2024.  Le champ de Sangomar est prévu pour générer un total de 630 millions de barils de pétrole et 2,4 trillions de pieds cubes (Tcf) de gaz naturel. Pour l’année 2024, il est estimé que 11,7 millions de barils seront extraits, dont 4,34 millions seront destinés au marché local. Ces chiffres mettent en évidence l’importance stratégique de ce champ pour l’économie sénégalaise.

Le DPBEP prévoit que les réserves d’hydrocarbures du Sénégal pourraient générer 576,3 milliards de F CFA d’ici à 2027. Ces recettes sont destinées à être investies dans le Programme d’investissements publics (PIP) ainsi que dans les dépenses courantes. Les secteurs prioritaires pour ces investissements comprennent : Santé, éducation, eau et assainissement. Ces investissements visent à améliorer les infrastructures et les services publics, contribuant ainsi au développement durable et au bien-être de la population sénégalaise.

L’exploitation du champ pétrolier de Sangomar a officiellement commencé le 11 juin 2024. Ce projet phare marque une étape significative pour le Sénégal, qui entre ainsi dans une nouvelle ère de production d’hydrocarbures. Cette exploitation représente une opportunité majeure pour le Sénégal de diversifier son économie et de renforcer ses capacités financières. Elle pose également des défis en matière de gestion durable des ressources naturelles et de protection de l’environnement. Le gouvernement sénégalais s’engage à adopter des pratiques responsables pour maximiser les bénéfices économiques tout en minimisant les impacts environnementaux.

Leave a reply