Cherté des denrées de première nécessité : Une baisse annoncée sur les prix du riz, l’huile et le sucre

0
343

Le président de la République Macky Sall a pris des mesures visant à alléger le panier de la ménagère hier, jeudi, lors de la réunion hebdomadaire décalée du Conseil des ministres. Selon le compte rendu de la rencontre, Macky Sall a décidé de baisser les prix de l’huile dont le litre passe de 1200 F Cfa à 1100 F CFA, soit une baisse de 100 F Cfa par litre.  Le sac riz brisé non parfumé  dont le sac de 50 kg coûtait 15.000 FCFA est maintenant à 13.750 F Cfa, soit une baisse de 25 F Cfa par kg.  Le kg du sucre revient maintenant à 600 F Cfa, soit une baisse de  25 F Cfa.  Le document signale par ailleurs que dans le but d’encourager et de soutenir la production locale de riz, le président Macky Sall a décidé d’allouer une subvention de 32 F sur le kg de riz paddy. Ce qui porte le prix au producteur à 162 F Cfa.  Le gouvernement tient à souligner que « ces mesures, au bénéfice des populations, auront un impact aussi bien au niveau de la mobilisation des recettes qu’au niveau budgétaire pour un montant global annuel de près de 50 milliards F Cfa ». Pour rappel, le prix des denrées de premières consommations ont connu récemment une flambée. Beaucoup de Sénégalais ont déploré le coût de la vie qui n’est pas à la portée de plus d’un.

Stade Abdoulaye Wade : Asseoir une bonne gestion pour une rentabilité économique

En conseil des ministres, le président de la République s’est félicité de l’inauguration du stade Abdoulaye Wade de Diamniadio. Il a souligné dans la foulée que celui-ci, d’une capacité de 50.000 places, avec ses stades omnisports annexes, « permettra au Sénégal d’accueillir, dans la sécurité et le confort, les plus grandes manifestations sportives et culturelles, d’envergure continentale et mondiale ». Rappelant le rôle que pourrait jouer l’édifice dans le développement économique de ses alentours si une bonne gestion en est faite,  Macky Sall demande au ministre des Finances et du Budget, tutelle de la Société de gestion des infrastructures publiques dans les pôles urbains de Diamniadio et Lac Rose ( Sogip), au ministre des Sports et à celui de l’Economie, de lui proposer, dans les meilleurs délais, un modèle performant de gestion de l’infrastructure qui assure sa maintenance adéquate et sa rentabilité durable pour l’Etat.

Il invite, dans cette optique, le gouvernement à asseoir, avec les fédérations sportives nationales et internationales, une doctrine de gouvernance des infrastructures sportives afin de garantir la professionnalisation de la pratique sportive, ainsi que la contribution notable du sport au développement économique et social du Sénégal. Le chef de l’Etat demande à cet effet, au ministre des Sports, « de finaliser le projet de loi portant charte du sport, texte refondateur de la mise en œuvre de la politique sportive dans toutes ses dimensions et composantes. Face à ses ministres, Macky Sall est revenu sur sa volonté de doter le pays d’infrastructures sportives de haute qualité. Il a en outre demandé au ministre des Sports d’intensifier la dynamique de relance du mouvement « Nawétane » dans son volet sport, de même que la réhabilitation de l’éducation physique et sportive dans les établissements scolaires et universitaires.

Fatou NDIAYE

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :