Cinq migrants retrouvés morts au large des Canaries

0
442

Leur embarcation a été repérée alors qu’elle se trouvait à environ 800 kilomètres au sud de Tenerife. La route migratoire passant par l’archipel est très fréquentée ces dernières années en raison du durcissement des contrôles opérés dans la mer Méditerranée.

Cinq migrants ont été retrouvés morts mercredi 19 juin à bord d’une embarcation au large de l’archipel des Canaries, alors qu’au moins soixante-huit autres personnes étaient secourues, ont annoncé jeudi 20 juin les services de secours espagnols.

La pirogue a été repérée dans l’après-midi alors qu’elle se trouvait à environ 800 kilomètres au sud de Tenerife, l’une des îles de cet archipel espagnol situé près des côtes nord-ouest du continent africain, où le nombre des arrivées de migrants augmente de nouveau depuis quelques semaines.

La route migratoire passant par les Canaries a été très fréquentée ces dernières années en raison du durcissement des contrôles opérés dans la mer Méditerranée. Les naufrages sont fréquents lors de ces longues et dangereuses traversées à bord de petites embarcations en provenance du Maroc ou du Sahara occidental, distant d’une centaine de kilomètres, mais aussi, plus au sud, de la Mauritanie, du Sénégal et même de la Gambie, à environ un millier de kilomètres.

Pendant les deux premières semaines d’octobre 2023, 8 561 migrants sont arrivés, un chiffre record selon les médias espagnols depuis une précédente crise migratoire en 2006. Cette « recrudescence » des arrivées est liée à « la déstabilisation au Sahel », a estimé le ministre de l’intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska lors d’une visite aux Canaries cette semaine.

Le Monde avec AFP

Leave a reply