Compétition inter-clubs : le Jaraaf une absence qui interroge

0
226

Le tirage au sort des compétitions inter-clubs de la Confédération africaine de football (CAF) a été effectué hier, mardi 9 août, au Caire (capitale de l’Egypte et siège de la CAF). L’absence du Jaraaf de Dakar suscite des interrogations. Et pour cause, le club le plus titré du football sénégalais, vice-champion derrière le Casa Sports, était retenu selon le président Senghor pour jouer la coupe de la CAF à la place de l’Étoile Lusitana, finaliste malheureux de la coupe du Sénégal.

Le Sénégal ne participera pas à la Coupe de la CAF , un véritable camouflet pour le foot ball local  sénégalais . Comment comprendre que le club champion du Sénégal Le Casa sport puisse valider sa participation à la Champions League caf et que le Jaraf soit forclos pour la Coupe de la Confédération CAF ? Une véritable  énigme qui ouvre également un boulevard de questionnements sur les différentes responsabilités à situer.  Le Jaraf a-t-il déposé tous les dossiers nécessaires pour acter sa participation à cette coupe de la CAF ?  Et quand ? Une véritable question si l’on sait que la caf est très exigeante sur ces dossiers  surtout l’audit financier et administratif. L’équipe de la médina a-t-elle honoré toutes ses conditions ? Se demande-t-on dans les milieux sportifs sénégalais  où l’on s’interroge également sur le niveau de responsabilité de la fédération Sénégalaise de Foot ball  dans l’assistance et l’acheminement  des dossiers. Aucune explication pour l’heure aussi bien du côté du jaraf . Signaler que pour accompagner les clubs qualifiées aux compétitions inter club la CAF a mis en place un organe de première instance (OPI) chargé d’encadrer et d’assister les dossiers des clubs concernés.  La caf a-t-elle classée sans suite le dossier du Jaraf si toutefois le dossier est transmis. Pourtant comme le club du sud l’équipe de la médina a été notifié de sa participation à cette compétition inter-club dans les delais requis au lendemain de la finale de la Coupe du Sénégal. Aujourd’hui une seule certitude :le Jaraf qui pourtant  peaufine en ce moment  sa participation ne participera pas à cette compétition africaine . Face à cette déconvenue il urge alors  de situer toutes les responsabilités et de sanctionner les fautifs car le foot Sénégalais qui vit des moments de gloire ne mérite pas une telle légèreté.

Ignace NDEYE

Leave a reply