Composition du nouveau gouvernement : Malick Sall, Abdou Karim Sall et Ndeye Saly Diop Dieng limogés

0
1340

Me Malick Sall n’est plus Garde des Sceaux, ministre de la Justice. Il cède le fauteuil à Ismaïla Madior Fall qu’il avait remplacé à ce poste il y a de cela 22 mois. Un des soutiens politiques du président de la République, Macky Sall, surtout dans le département de Matam, Malick Sall s’en va ainsi du département de la Justice qu’il a dirigé pendant des évènements comme la crise de la Covid-19 et les restrictions dans les lieux de privation de la liberté.

La présence de Malick Sall à la tête du département de la Justice a été aussi marquée par son différend avec l’ancien président de l’Union des magistrats sénégalais (Ums),  Souleymane Téliko, qui avait fini à la Commission de discipline l’Inspection générale de la magistrature, suite à ses sorties dans les médias. Le passage de Malick Sall au département de Justice est également marqué par des évènements politiques d’envergure comme la convocation du leader du Pastef, Ousmane Sonko, dans l’affaire sweet beauty.

Abdou Karim Sall n’est plus, lui aussi, ministre de l’Environnement et du Développement durable. Il est remplacé par Alioune Ndoye. Le désormais ancien ministre des Pêches et de l’Economie maritime es devenu ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique. L’épisode des gazelles oryx a été un des faits les plus marquants sous Abdou Karim Sall à la tête de ce département. Le maire de Mbao quitte l’Environnement à deux mois de la conférence sur le climat (Cop 27) prévue à Charm El-Cheikh, en Egypte, au mois de novembre.  Et le Sénégal assure la présence de l’Union africaine et celle de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (Cmae). Abdou Karim Sall, a dirigé, vendredi dernier 16 septembre, la cérémonie de clôture de la deuxième partie de la réunion ministérielle des pays membres de cette conférence. La voix du Sénégal sera importante pour l’Afrique à la Cop 27.

Autre départ, c’est celui de Ndèye Sali Diop Dieng qui a quitté le ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la protection de l’enfant. La prise en charge des affaires féminines et infantiles n’a pas connu d’avancées considérables. Elle est remplacée par Fatou Diané.

Le département de la Communication n’a pas été épargné par ce vent de changement qui a survolé le gouvernement, avec l’avènement du nouveau premier ministre Amadou Ba. Ainsi, Abdoulaye Diop, l’actuel maire de Sédhiou, a été démis de ses fonctions de ministres de la Culture et de la Communication. Il est remplacé par Moussa Bocar Thiam, qui devient ainsi ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique.

Fatou NDIAYE

Leave a reply