Concert de casseroles des étudiants de Ziguinchor devant les grilles de la mairie : Sonko dénonce le deux poids deux mesures

0
679

La manifestation des étudiants de Ziguinchor à coup de concert de casseroles devant les grilles de la mairie pour exiger le renouvellement du contrat de location de leur immeuble à Dakar par la municipalité s’est invitée au point de presse des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi. En effet, prenant la parole lors de ce face à face avec des journalistes, le leader de Pastef non moins maire de la commune de Ziguinchor a abordé cette question du mouvement d’humeur de ces étudiants qui a démarré depuis le lundi 2 janvier dernier. Et c’est pour dénoncer le deux poids deux mesures des autorités en charge de la sécurité qui ont, selon lui, fermé les yeux sur ces manifestations. « Depuis lundi dernier, dans ma commune à Ziguinchor, des jeunes qu’ils ont instrumentalisés tiennent chaque jour des manifestations sans être inquiétés. Ils sont même parvenus à tenir leur rassemblement devant la mairie. Mais si c’était les jeunes de l’opposition, ils n’hésiteraient pas à utiliser des balles réelles pour les disperser », a dénoncé le maire de Ziguinchor qui cite le cas de la mort par balle d’Idrissa Goudiaby et Mohamed Diatta, tous deux tués lors de manifestations pacifiques appelées par l’opposition à Ziguinchor.

Nando Cabral Gomis

Leave a reply