Construction de la citoyenneté : les acteurs de la petite enfance invités à se pencher sur le rôle de l’école

0
326

(APS) – La directrice de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits, Maimouna Cissokho Khouma, a invité, mercredi, à Dakar, les acteurs de la petite enfance à se pencher davantage sur le rôle de l’école face aux « dérives » relevant du manque de civisme.

Elle intervenait à l’occasion de la cérémonie de clôture de la 16e édition de la Semaine nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits, sur le thème “L’éducation au civisme dès la petite enfance pour bâtir ensemble un capital humain de qualité”.

Ce thème “est une invite à tous les acteurs de la petite enfance à se pencher sur le rôle de l’école face aux dérives liées au manque de civisme que nous constatons actuellement dans nos sociétés”, a déclaré Mme Khouma, selon qui l’éducation au civisme et à la citoyenneté “dès la petite enfance, permettrait de remédier à ce fléau qui menace le socle même de notre nation”.

L’objectif recherché est “d’inculquer de manière précoce (…) le respect des conventions et des règles sociales ainsi que tout ce qui facilite la vie en groupe”, a expliqué la directrice de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits.

Selon Mme Khouma, le jeune citoyen doit être “capable de prendre soin de l’environnement dans lequel il vit (…) » et « d’appliquer les règles de conduite et de bienséance établies dans son milieu”.

Elle a signalé que la Lettre de politique sectorielle de l’éducation et de la formation assigne à l’école “la mission de former un type de Sénégalais ancré dans une citoyenneté républicaine et démocratique, attaché au respect et à la promotion des valeurs nationales et africaines”.

Leave a reply