Côte d’Ivoire : la perpétuité requise pour l’attentat de Grand-Bassam

0
391

Le procureur de la république de Côte d’Ivoire a requis mercredi la perpétuité pour quatre suspects de l’attaque terroriste de 2016.

Près d’un mois après l’ouverture du procès des responsables de l’assaut qui a fait 19 morts dans la station balnéaire de Grand Bassam le 13 mars de cette année-là, Richard Adou a exigé la prison à vie pour quatre d’entre eux mais également pour 14 autres suspects, les cerveaux présumés de l’agression.

Soit en fuite, soit détenus au mali voisin ces derniers sont jugés par contumace.

« Vous avez noté au cours des débats que nous avons mené qu’il y avait des accusés qui avaient fait l’objet de non-lieu. C’est à dire qu’ils n’auraient même pas dû se retrouver devant le tribunal criminel mais qui se sont retrouvés devant le tribunal criminel. Pourquoi ? . » a déclaré Eric Saki, avocat de la défense.

La filiale nord-africaine d’Al-Qaida, Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), a revendiqué le bain de sang de 45 minutes le jour même.

L’assaut de la station balnéaire a eu un impact profondément glaçant sur le tourisme étranger

Les 18 personnes sont accusées d’actes de terrorisme, de meurtre, de tentative de meurtre, de recel criminel, de détention illégale d’armes à feu et de munitions « et de complicité dans ces actes ».

Le verdict est attendu le 28 décembre.

Leave a reply