Coup d’envoi du Rimpac, regroupant les États-Unis et 26 pays alliés

0
259

Ce mercredi 29 juin, c’est le coup d’envoi du Rim of the Pacific (Rimpac), l’un des plus grands exercices navals au monde. L’événement, qui se déroule tous les deux ans, rassemble cette année 26 pays alliés des États-Unis. La manœuvre autour d’Hawaï et du sud de la Californie sera l’occasion pour les États-Unis de démontrer leur force et l’étendue des partenariats maritimes mondiaux sur fond d’escalade de tensions avec la Chine et la Russie.

C’est parti pour la 28e édition du Rimpac, un rendez-vous d’exercices en aéronaval qui impliquera cette année, et jusqu’au 4 août, quatre pays du Quad – les États-Unis, l’Inde, le Japon et l’Australie – et cinq pays riverains de la mer de Chine méridionale.

En tout, 26 pays prendront part aux manœuvres notamment les Tonga, petit état insulaire de l’océan Pacifique, dont la participation inédite n’a rien d’anodin. Elle s’inscrit dans un contexte de rivalités croissantes sino-américaines et au moment où Pékin avance inexorablement ses pions dans les îles du Pacifique Sud.

Lancé en 1971, l’entraînement naval organisé par le commandement de la flotte américaine du Pacifique mobilisera 25 000 soldats, 38 vaisseaux, quatre sous-marins et plus de 170 avions. La Corée du Sud participera également à l’entraînement et enverra cette année des navires de guerre, des sous-marins, des avions de patrouille maritime, et quelque 1 000 marins, un record depuis 1990.

Les États-Unis veulent ainsi démentir leurs rivaux, qui décrivent une marine américaine en déclin, et démontrer leur force de dissuasion et leur influence au niveau planétaire.

RFI.FR

Leave a reply