Coupe du Monde 2022 : la Pologne prend le dessus sur l’Arabie Saoudite

0
256

Bougée dans tous les sens pendant la majeure partie du match, et sauvée par Szczęsny héroïque sur penalty, la Pologne a dominé l’Arabie saoudite 2-0. Lewandowski, enfin buteur, et ses coéquipiers prennent la tête du groupe en attendant la confrontation entre l’Argentine et le Mexique ce soir.

Duel aérien au Al Luqta Street d’Al Rayyan entre les deux rapaces du groupe C. Mal en point après un premier nul décevant contre le Mexique (0-0), les Aigles de Pologne défiaient les Faucons saoudiens, brillants vainqueurs de l’Argentine (2-1). Malgré la perte de leur défenseur Yasser Al-Shahrani, opéré avec succès du pancréas, en plus d’avoir été victime d’une commotion et d’une fracture de la mâchoire suite au choc avec son gardien de but, les protégés d’Hervé Renard se présentaient en confiance. Cet envol fut même saisissant dans cette première demi-heure. La domination appartenait au grand voisin du Qatar, bien plus entreprenant et à l’initiative du jeu face à un fébrile adversaire.

Les Verts jouaient haut, prenaient le dessus physiquement et allaient vite de l’avant. Après deux corners dangereux, Szczęsny devait intervenir sur cette incursion de Kanno, empêchant le cuir de finir sous la barre (13e). Les partenaires du portier turinois avaient le plus grand mal à sortir sans être agressés par le pressing qui arrivait par vague, et en jouant long, Lewandowski n’existait pas. Ils répondaient comme ils pouvaient, par des coups parfois très limites. Kiwior (15e), Cash (16e) et Milik (19e) écopaient même d’un premier avertissement, quand le second cité échappait de très peu à la correctionnelle pour un coup de coude évident (20e). Cet engagement finissait tout de même par calmer les ardeurs saoudiennes.

Lewandowski douche les espoirs saoudiens

Il y avait ce corner où Bielik imposait sa tête, déviée devant sa ligne par Al-Shehri (26e). Puis cet arrêt de jeu provoqué par la blessure d’Al-Bulaihi (37e) déconcentrait une équipe surprise en trois passes. Szczesny relançait vite jusqu’à Frankowski, échappé sur le côté droit pour trouver Lewandowski, qui parvenait à s’emmener le ballon avant de se retourner pour le tir imparable de Zielinski (1-0, 39e). Immérité pour des Saoudiens qui vont pourtant obtenir une double occasion de revenir. C’était sans compter sur un Szczęsny des grands soirs, héroïque sur le penalty d’Al-Dawsari, puis face à Al-Burayk dans la continuité de l’action (45e+1). La Pologne s’en sortait très bien, en plus d’avoir fait le plus dur.

Elle ballottait toujours au retour des vestiaires, à l’image de ce ballon très chaud que la défense ne parvenait à dégager que sous la panique (55e), ou de cette frappe hors cadre d’Al-Buraikan (60e). Mais petit à petit, le jeu saoudien s’étiolait. Les Polonais prenaient confiance en contre et manquaient de peu de tuer la rencontre. La tête plongeante de Milik terminait sur la barre (63e) et la reprise de Lewandowski sur le poteau (66e). Al-Malki grillait une ultime cartouche (78e) avant de précipiter la défaite des siens. Coupable d’une grossière perte de balle devant la surface, le milieu de terrain laissait Lewandowski ouvrir enfin son compteur en Coupe du Monde (2-0, 82e). Forte de ce succès, et en attendant la rencontre Argentine-Mexique de ce soir (20e)la Pologne prend la tête avec 4 points, devant son adversaire du jour.

Leave a reply