Coupe du monde 2026 (Q) : la Guinée tombe de haut

0
191

Quatre jours après sa victoire de prestige en Algérie (2-1), la Guinée n’est pas parvenue à bonifier ce résultat. Contraint de recevoir à “domicile” à El Jadida au Maroc, le Syli National s’est incliné sur le fil face au Mozambique (0-1) ce lundi pour le compte de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Conséquence : la bande à Kaba Diawara est distancée par son bourreau et l’Algérie, victorieuse de l’Ouganda un peu plus tôt (2-1), qui prennent trois points d’avance en tête du groupe G des qualifications.

Dans une partie physiquement intense, mais aussi débridée, la Guinée se montrait la première en évidence. À la suite d’une récupération haute, Dembo Sylla sollicitait Ernan d’une frappe croisée puissante, repoussée par le portier sur sa droite. Derrière, son coéquipier expédiait sa reprise au-dessus (10e). Généreux dans l’effort, les Mozambicains laissaient paraitre néanmoins énormément de déchets techniques. Tant et si bien l’une de leur rares situations à la demi-heure de jeu était un centre-tir depuis la droite capté facilement par Ibrahim Koné (22e).

Globalement, les Guinéens ne faisaient pas mieux. Serhou Guirassy expédiait à titre d’exemple un coup franc direct des 30 mètres à côté du montant droit d’Ernan (25e). Seul un centre d’Aguibou Camara en direction de l’attaquant de Stuttgart au premier poteau suscitait un léger frisson (33e). Le corner occasionné dans la foulée ne mettait pas plus en difficulté le dernier rempart de Black Bulls. Ce dernier captant sans coup férir une reprise de la tête guinéenne (34e).

À la 36e, Clésio s’illustrait pour le Mozambique à gauche avec une frappe enroulée depuis les abords de la surface, après avoir fixé son vis-à-vis. Laquelle tentative passait derrière au-dessus du cadre. Les deux formations partaient donc à la pause sans réelles occasions à se mettre sous la dent.

La tendance était légèrement meilleure au retour de la mi-temps. Le Syli National alertait l’arrière-garde adverse d’une frappe dangereuse (62e) à laquelle Geny Catamo répliquait en contre-attaque par un enroulé du gauche, claqué de justesse au-dessus par I. Koné (62e). Il s’agissait en l’occurrence de la plus dangereuse occasion du match pour les Mambas.

La Guinée chute

Les deux formations se rendaient ainsi coup pour coup. À la 71e, Pepo voyait son tir enroulé passer au-dessus de la cage guinéenne, avant que six minutes plus tard, Yasser Baldé n’incite Ernan à claquer de justesse un tir lobé de la tête au-dessus de sa cage (77e). En toute fin de match, la balance finissait par pencher du côté du Mozambique. À la faveur d’un penalty parfaitement exécuté, Geny Catamo ouvrait le score pour les siens dans les arrêts de jeu (0-1, 90e+3).

Les Mambas l’emportaient à l’arrivée, parachevant une excellente trêve après sa victoire sur la Somalie (2-1) lors de la précédente journée. Ils rejoignent l’Algérie, leader du groupe G avec neuf points et une meilleure différence de buts. Quatre jours après sa brillante prestation en Algérie (1-2), la Guinée tombe, elle, de haut avec pour conséquence une quatrième place (6 points) dans le peloton arrière au milieu du Botswana et de l’Ouganda.

Afrik-foot

Leave a reply