Coupe du monde u20- Sénégal-Israël (1-1) : les «Lionceaux» arrachent un précieux nul

0
635

L’équipe du Sénégal a arraché le match nul face à celle d’Israël, son deuxième adversaire de la poule C de la Coupe du monde U20. Cueillis à froids, après un but contre son camp,  les «Lionceaux» ont haussé le ton pour arracher l’égalisation (1-1). Avec une défaite et un nul,  les «Lionceaux»  iront chercher la qualification au deuxième tour lors d’un ultime match qui les opposera, samedi prochain, à la Colombie.

Battus par le Japon en ouverture de la Coupe du monde U20 (0-1), l’équipe du Sénégal a partagé, hier mardi, au Stade  Diégo Maradona de  La Plata, le point du match nul (1-1) face  à Israël, son deuxième adversaire de la poule C.  Les «Lionceaux» sont pourtant revenus de loin, face à une équipe joueuse. Dans un jeu assez séduisant, les Israéliens ont d’entrée pris la direction des opérations, avec un léger temps forts. A l’image de ce tir lointain de Turgeman qui a contraint le gardien sénégalais à détourner en corner (20e).

En mettant plus d’intensité, les cadets sénégalais ne tarderont pas à prendre l’avantage ;  mais ils auront  beaucoup de mal à concrétiser leur domination, avec ce manque de justesse dans les derniers gestes. A l’image des occasions nettes vendangées par Ibrahima Seck (15e minutes) ou encore Souleymane Faye sur cette molle frappe facilement captée par le gardien (36e minutes). Mal inspirés, les Lionceaux rejoindront les vestiaires sur le score de (0-0).

Les champions d’Afrique reviennent avec plus d’arguments offensifs. Le coach Malick Daff fait rentrer Djibril Diarra, à la place de son capitaine Samba Diallo. Les «Lionceaux» trouvent plus d’allant et se procurent de bonnes occasions de score. Comme sur cette infiltration de Souleymane Faye dans la défense israélienne,  suivi d’un tir gauche pas assez puissant pour inquiéter l’excellent   portier Tzarfati (37e).  Sur une belle combinaison, à la 51e minute, Pape Demba  Diop passe à deux doigts de scorer. Tout comme Mamadou Lamine Camara qui voit un retourné qui frôle le montant (51e).

Les «Lionceaux» ne lâcheront pas prise et accentuent la pression. La rentrée de Gning, à la place d’Ibrahima Seck (77e minute), sera bénéfique dans l’animation. Alors que la défaite se profilait, synonyme d’élimination, ce dernier va décanter la situation, sur un centre bien ajusté pour Pape Demba Diop. Avec un bon timing, le buteur sénégalais va, d’une tête décroisée, faire trembler les filer et égaliser pour le Sénégal.

Un but qui délivre le Sénégalais et leur a permis de croire en la qualification pour les quarts de finale. Sauf qu’en dépit de leur supériorité dans le jeu, les cadets sénégalais ont laissé filer la victoire. Le Sénégal occupe actuellement la dernière place du groupe C, derrière la Colombie, le Japon et Israël. Il doit remporter son dernier match de la phase de poules, de samedi prochain, contre la Colombie pour espérer se qualifier pour les quarts de finale.

Omar DIAW

 

Leave a reply