Coupe du Sénégal (f) : doublé historique des Aigles de la Médina

0
155

Les Aigles de la Médina, quinze ans après leur dernier succès dans la compétition, se sont adjugées ce samedi 7 juillet de la Coupe du Sénégal de football féminin face au Jappo Olympique de Guédiawaye. Les Médinoises l’ont emporté 2-0 au terme d’un match totalement maîtrisé. Les voilà réaliser un doublé historique.

Le passage de témoin est totalement acté. Les Aigles de la Médina, grandissimes favorites, ont remporté (2-0) la finale de la Coupe du  Sénégal de  football féminin devant les Sirènes de Grand-Yoff, renommées Jappo Olympique de Guédiawaye et championnes sortantes, samedi à Grand-Yoff, au Stade Diagaly Bakayoko au bout d’une rencontre animée. Les joueuses de Cheikh Oumar Diouf n’ont pas fait dans les détails et ont pris le large dès la première période, profitant notamment des erreurs de leurs adversaires, en particulier Ami Sanou.

Au regard des dernières confrontations entre ces deux historiques du  football féminin sénégalais, on devait s’attendre à une rencontre intensément disputée et forcément à des buts. Lors du dernier Championnat, le JOG a été battu (3-1) puis fait match nul (1-1) face aux Aigles de la Médina. Les filles d’Adama Kane ont toujours avancé avec un poils d’ambitions offensives et de disputés âprement les duels. Cette fois, la redoutable avant-centre Fanta Sy, mielleuse buteuse du JOG, a été totalement muselée par l’axe Aminata Kanté et Gouye Sarr.

La faute de main d’Ami Sanou met les Aigles devant

Problème pour le Jappo Olympique de Guédiawaye, l’attaque des Aigles de la Médina s’est montrée efficace. Sans sa buteuse vedette au début de saison, Ndeye Awa Casset, rejointe à l’infirmerie par la capitaine Jeanne Coumba Niang depuis plusieurs semaines, la formation de Cheikh Oumar Diouf a trouvé d’autres points d‘appui, comme elle a su bien le faire depuis l’absence de ces deux joueuses cadres. Ce n’est pas difficile de vous résumer la première période tant les partenaires de Bineta Korkel Seck ont puni leurs adversaires sur leurs erreurs.

Après un coup-franc de Raoulette Gandoul sur Anta Dembélé, Fatoumata Ndiaye se charge du cuir et envoie une frappe limpide à la gardienne du JOG Ami Sanou. La frappe n’est pas forte pour ne pas permettre à la portière de capter, mais elle s’est lâchée sur sa prise et en subit une punition maximale (1-0, 18e).

 

Incapable de construire face à la pression constante des joueuses médinoises, le JOG ne se montre guère dangereuse. Pire, sa gardienne doit s’incliner à nouveau sur cette tête de Mbene Kane, qui reprend après cette lourde frappe de Fatoumata Ndiaye sur la transversale.

 

4/4 pour les Aigles face au JOG

 

À la reprise, on espérait une réaction de la part des coéquipières de Fanta Sy et Mame Diarra Diouf mais c’était clairement trop leur demander. Face à ce manque d’idées offensives de la part de leurs adversaires du soir, les Aigles de la Médina se sont tout simplement contentées de protéger leur avance, et Khady Faye captait facilement les minces tentatives du Jappo Olympique de Guédiawaye. Le score allait donc logiquement rester à ce 2-0 en faveur des championnes du Championnat qui réalisent leur premier doublé Championnat – Coupe de l’histoire.

La saison des Aigles de la Médina est magnifique, et il fallait que cela tombe justement face au champion sortant de la Coupe du  Sénégal. Car en battant les ex-Sirènes de Grand-Yoff, le club médinois remporte sa quatrième victoire en finale de Coupe du  Sénégal, et les trois précédentes étaient déjà face au même adversaire. Côté Jappo Olympique de Guédiawaye, même en tant que tenante et équipe la plus titrée dans ce trophée, cela reste aussi une saison correcte, même si les ambitions du club sont beaucoup plus grandes qu’une quatrième place en Championnat ou une défaite en finale de Coupe du Sénégal.

Avec wiwsport

Leave a reply