Covid-19 : suspension du passe vaccinal et fin du port du masque obligatoire à partir du 14 mars

0
846

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi la suspension du passe vaccinal et la fin du port du masque obligatoire, sauf dans les transports, à compter du 14 mars. Le passe sanitaire restera toutefois en vigueur dans les établissements médicaux, comme les hôpitaux et les Ehpad.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, jeudi 3 mars, la fin du port du masque obligatoire sauf dans les transports et la suspension du passe vaccinal, à compter du 14 mars.

« Les conditions sont réunies pour une nouvelle phase d’allègement des mesures. Je vous annonce qu’à partir du lundi14 mars, nous allons suspendre l’application du passe vaccinal partout où il s’applique », a déclaré le chef du gouvernement, lors d’une intervention au journal de 13h de TF1.

« Deuxième mesure, à la même date : fin du port du masque obligatoire dans tous les lieux où il est encore [en vigueur], c’est-à-dire plutôt à l’intérieur, a-t-il ajouté. Le port du masque restera obligatoire dans les transports collectifs de voyageurs, et le passe sanitaire restera en vigueur dans les établissements de santé, les maisons de retraite, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap, de même que l’obligation vaccinale qui s’applique aux soignants ».

Il y a dix jours, le ministre de la Santé Olivier Véran, avait détaillé les critères permettant la levée de ces restrictions imposées par les autorités pour faire face à l’épidémie de Covid-19, qui a fait plus de 135 000 morts en France depuis son apparition au printemps 2020.

Il fallait, avait-il dit, que le nombre de patients atteints du Covid-19 et hospitalisés en réanimation descende autour de 1 500, que le taux d’incidence se situe entre 300 et 500 (cas pour 100 000 habitants sur sept jours glissants) et que le facteur R de reproduction du virus soit inférieur à 1.

Le nombre de patients en soins critiques s’élevait mercredi à 2 329, le taux d’incidence est à 584, selon les données de Santé publique France, et le facteur R est estimé à 0,63.

Le passe vaccinal, qui conditionne l’accès à de nombreux lieux à la justification d’un schéma vaccinal complet, a été instauré en France le 24 janvier dernier. Il permet d’accéder à certains lieux en présentant la preuve d’un test négatif de dépistage du coronavirus au lieu d’un certificat de vaccination ou d’une preuve d’une immunité au Covid-19.

France24.com

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :