Crise en Casamance : Guy Marius Sagna fustige une stigmatisation des Sénégalais ressortissants du Sud

0
348

Invité à de nombreuses reprises par des autorités du pays, à l’image de l’ancien Premier ministre, Aminata Touré, à se prononcer sur la crise en Casamance, le coordonnateur de FRAPP est sorti de sa réserve pour dénoncer une « stigmatisation » des ressortissants de cette zone Sud du pays.

« On ne le demande qu’au Sénégalais originaires de la Casamance » déplore Guy Marius Sagna, à l’émission Grand Jury de la radio privée RFM. Il en est de même pour le cas de Ousmane Sonko pour lequel, il a été demandé à des membres de l’Alliance pour la République (APR), le ministre Aminata Assom Diatta en a été victime, ou de Benno Bokk Yakaar (mouvance présidentielle) de critiquer ouvertement le leader de Pastef au risque d’être accusé de complicité avec lui. Ce qu’il trouve anormal.

De l’avis de l’activiste, c’est au chef de l’État de faire la lumière sur ce qui se passe en Casamance, ou d’en parler avec la représentation parlementaire pour édifier les Sénégalais. Il a par conséquent nié faire partie du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). Mieux, il dit n’avoir jamais cotisé pour le MFDC, encore moins pris part à une réunion des séparatistes de la Casamance. Cela, non sans afficher tout son désaccord pour la balkanisation des États africains jugés très petits.

J M D

Leave a reply