Crise scolaire : l’État propose 7 mesures aux syndicats d’enseignants lors des négociations

0
233

Une rencontre s’est encore tenue ce samedi 12 février entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants. Selon les informations de Libération online, le gouvernement a proposé, une amélioration du régime indemnitaire des enseignants pour un impact budgétaire de 69 milliards Fcfa.

Ce, à travers sept mesures : l’augmentation de l’indemnité d’enseignement de 60% de la solde indiciaire ; l’augmentation de 100% de la prime scolaire ; le relèvement de 100% de l’indemnité de recherche documentaire et de surcharge horaire ; l’augmentation de l’indemnité de contrôle et d’encadrement de 100%; l’augmentation de 5% du point d’indice ; l’institution d’une indemnité d’administration scolaire et la défiscalisation de l’indemnité de logement.

A cela s’ajoute, comme l’a souligné le ministre des Finances et du Budget, Abdoualye Daouda Diallo, l’impact budgétaire de 471,9 milliards FCFA de la mise en oeuvre jusqu’ici des accords conclus avec les syndicats d’enseignants suivant la répartition ci-après :
• sur la période 2015-2018 d’un montant de 171,9 milliards Fcfa, des accords signés le 17 février 2014, et ayant concerné principalement la mise en solde d’enseignants, le paiement de rappels (avancement, validation, intégration et primes et indemnités), le traitement de projets d’actes à travers des guichets uniques et l’octroi d’indemnités;
• sur la période 2019-2022 d’un montant de 303 milliards Fcfa, des accords signés le 30 avril 2018 et portant principalement sur l’augmentation substantielle de l’indemnité de logement de 60 000 Fcfa à 100 000 Fcfa, les rappels et la mise en solde des maîtres contractuels.

(Avec Libération online)

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :