Dakar dem dikk (ddd) : 38 millions de recettes recouvrées par jour en 2024

0
205

Trente-huit millions (38.000.000) de FCFA de recettes recouvrées par jour en 2024, contre vingt-et-un millions (21.000.000) de FCFA par jour en 2022, c’est en effet la performance réalisée par la société de transport public Dakar Dem Dikk (DDD), sous le magistère de Ousmane Sylla. Le Directeur général sortant de DDD a partagé cette information hier, jeudi 30 mai, lors de la cérémonie de passation de service avec son successeur, Assane Mbengue, nommé par le président Bassirou Diomaye Diakhar Faye.

Ousmane Sylla, Directeur général sortant, a passé le témoin hier, jeudi 30 mai 2024, à son successeur, Assane Mbengue, à la Direction générale de la société de transport public Dakar Dem Dikk (DDD). A cette occasion, le désormais ex-Directeur général de DDD, revenant largement sur les performances réalisées par la société de transport public sous son magistère au sein de la boite, a déclaré : «nous avons travaillé à mettre (en place) à un niveau de recettes de 38 millions par jour en 2024 contre 21 millions en 2022».

Ne s’en limitant pas en si bon chemin, toujours dans cette même dynamique de performance, indique M. Sylla, «nous avons également fait des économies au niveau des charges de plus de 4 milliards en 2023. Au-delà de ça, ce qu’on appelle EBE, c’est-à-dire l’Excédent brut d’exploitation, en 2023, nous avons été à +640 millions contre -3 milliards en 2022».

Une performance rendue possible, selon le désormais ancien Directeur général de DDD, grâce à une gestion orientée sur trois axes prioritaires que sont l’excellence opérationnelle, l’apaisement du climat social et la digitalisation. «Cette stratégie nous a permis de conduire Dakar Dem Dikk dans une nouvelle ère de modernisation des process», assure-t-il.

A ce titre, pour plus d’efficacité et d’efficience dans la démarche, l’ancien patron de DDD dit avoir opéré plusieurs changements dans le style de management, dont la création et la réorganisation de certaines Directions qui en sont une parfaite illustration. Poursuivant son propos, souligne le maire de Kédougou, «nous avons aussi réussi le maillage d’une bonne partie du territoire, avec l’achèvement du projet de renouvellement du parc avec 370 bus acquis (293 urbains 77 interurbains). Une ambition de faire de Dem Dikk, un symbole d’équité territoriale.»

Il s’y ajoute, entre autres, la relance des liaisons du Nord en 2023, de l’ouverture des liaisons du Sud en 2023, l’ouverture de la ligne Dakar-Kaffrine en décembre 2022, également de l’ouverture de la ligne Dakar-Bakel en décembre 2022 et du renforcement des lignes Dakar-Tambacounda-Kédougou en 2023…

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply