Dakar en phase avec l’initiative ‘’Santé pour la paix’’ de l’OMS

0
162

(APS) – Le Sénégal, par la voix de son ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, s’engage à apporter sa contribution à la paix et à la sécurité en vue de l’atteinte des objectifs de l’initiative ‘’Santé pour la paix’’, mise en œuvre sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon un communiqué reçu du cabinet de M. Sarr, le Sénégal salue l’initiative ‘’Santé pour la paix’’, qui est inscrite au 13e programme général de travail de l’OMS.

Dans une déclaration publiée à l’occasion de la 75e Assemblée mondiale de la santé de l’OMS, Abdoulaye Diouf Sarr encourage l’agence des Nations unies chargée de la santé et ses partenaires à mettre en œuvre les actions préconisées dans le cadre de cette initiative.

Il conduit la délégation sénégalaise qui prend part à cette instance décisionnelle suprême de l’OMS, à Genève.

Selon lui, les actions préconisées vont s’ajouter aux efforts collectifs fournis par les acteurs concernés pour ‘’assurer une paix durable et faire de la santé un vecteur de paix comme, cela est stipulé dans la Constitution de cette organisation’’.

Abdoulaye Diouf Sarr assure que ‘’les autorités sénégalaises sont conscientes que dans le domaine de la santé en particulier, aucune action durable ne peut être réalisée au profit des populations en l’absence de paix’’.

Aussi souligne-t-il l’importance de donner aux services sanitaires les moyens d’assurer ‘’un exercice sans entrave du droit à la santé’’.

‘’Il convient de replacer la question de la paix au cœur de nos priorités, car comme l’a indiqué la charte d’Ottawa pour la promotion de la santé, la paix est la première condition préalable pour garantir la santé’’, dit-il dans le communiqué.

Partant de là, le Sénégal, ‘’fidèle à sa tradition de pays démocratique, de dialogue, de tolérance et de paix, n’a de cesse d’apporter sa contribution à la paix et à la sécurité, aux niveaux international et régional’’, a ajouté le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Leave a reply