David Trezeguet : « le sénégal a réuni toutes les conditions pour faire un bon parcours à la coupe du monde »

0
192

(APS) – L’équipe nationale du Sénégal a réuni toutes les conditions nécessaires pour faire une bonne participation à la Coupe du monde prévue du 20 novembre au 18 décembre prochains au Qatar, a soutenu, mardi, à Diass (ouest), l’ancien footballeur français David Trezeguet.

« L’amour, la passion et le professionnalisme font partie de l’identité sénégalaise (…) Tous les ingrédients sont réunis [par le Sénégal] pour faire un bon parcours à la Coupe du monde », a dit le champion du monde, avec l’équipe de France, en 1998.

L’ancien joueur de Monaco prenait part à la cérémonie d’accueil du trophée de la Coupe du monde, à une quarantaine de kilomètres de Dakar.

Désigné « légende FIFA », il est chargé par cette instance d’accompagner ses officiels venus présenter le trophée au Sénégal.

David Trezeguet dit même souhaiter une finale entre la France et le Sénégal à la prochaine édition de la compétition, à partir du 20 novembre prochain.

Trezeguet, ancien joueur de la Juventus, estime que le Sénégal, champion d’Afrique en titre, a mis les atouts pour jouer la finale de la prochaine édition de la Coupe du monde.

« La magie du football, c’est d’y croire. Il faut y croire. Nous sommes conscients que le Sénégal (…) a toutes les qualités pour aller jusqu’au bout » de la compétition, a-t-il insisté.

 

« Se retrouver à 20 ans dans une situation énorme, c’était un rêve. Nous avions montré que nous étions les plus forts durant cette compétition », a ajouté David Trezeguet en souvenir du titre remporté par la France il y a vingt-quatre ans.

La France a fait une participation « difficile » à l’édition suivante, celle de 2002 en Corée du Sud et au Japon, à l’ouverture de laquelle elle avait été battue par le Sénégal (0-1), a-t-il rappelé.

« En match d’ouverture, le Sénégal avait fait une prestation non négociable. Les Lions avaient livré un match de [haut] niveau. C’était aussi dans un contexte particulier, parce que j’avais beaucoup d’amis dans le camp sénégalais », s’est souvenu le champion du monde 1998.

Moussa Ndiaye, Salif Diao et Oumar Daff, membre de l’équipe ayant battu la France en 2022, font partie de ses amis, a-t-il rappelé.

Pape Bouba Diop, décédé le 29 novembre 2020 à l’âge de 42 ans, fut l’auteur, à la 30e minute, du but du Sénégal contre la France en 2002.

 

Leave a reply