Début de campagne électorale de l’inter-coalition Yewwi-Wallu : Sonko en piste ce vendredi

0
285

Absent sur le terrain depuis le démarrage de la campagne électorale dimanche dernier 10 juillet, le leader de Pastef et tête de liste nationale de la coalition Yewwi askan wi disqualifié par la Direction générale des élections (Dge) a pris date pour demain, vendredi 15 juillet. S’exprimant hier, mercredi 13 juillet lors de l’Assemblée générale de lancement des activités de campagne de l’inter-coalition Yewwi-Wallu, Ousmane Sonko a promis de faire bouger les choses.

«A partir de vendredi, les Sénégalais sauront que la campagne a démarré car depuis lors tout le monde dit que la campagne manque de saveur et pourtant Benno Bokk Yakaar est en train de faire ses tournées», a ironisé le maire de Ziguinchor qui donne par ailleurs rendez-vous à ses partisans tous les jours sur sa page Facebook pour revenir sur le programme de législation de l’Inter coalition Yewwi-Wallu.

L’audience avec Umaro Sissoco Embalo

Loin de s’en tenir là, le leader de Pastef s’est également prononcé sur la controverse autour de sa rencontre avec le président de la République de Guinée Bissau et président en exercice de la CEDEAO, Umaro Sissoco Embalo. Et c’est pour accuser le régime en place de nourrir cette polémique dans le but de préparer un holdup électoral au soir du 31 juillet. «Je n’ai jamais parlé d’élections avec Embalo. Ceci n’est qu’une manœuvre pour légitimer le vol du résultat des élections mais c’est peine perdue», a-t-il martelé.

Nando Cabral GOMIS

Leave a reply