Décès de Cheikh Niasse : Son oncle, Assane Thiam récuse la thèse de la maladie

0
307

La dépouille de Cheikh Niass n’est toujours pas rendue à sa famille, a déclaré Assane Thiam, oncle du défunt en conférence de presse. Il conteste aussi la thèse d’une «maladie» qui aurait emporté son neveu

«Cheikh Niass ne souffrait d’aucune pathologie», clame haut et fort l’oncle du défunt, Cheikh Niass, décédé dans les liens de la détention. En conférence de presse ce mercredi 6 octobre, Assane Thiam a balayé d’un revers de la main la thèse de la maladie avancée pour justifier le décès de son neveu.

Expliquant les raisons de la réclamation de ses médicaments, comme il a été révélé par un taximan qui était avec Cheikh Niass en garde à vue au commissariat de Wakhinane Nimzatt, l’oncle soutient que «le fait qu’il réclamait ses médicaments est dû aux mauvaises conditions de sa garde à vue au commissariat de Wakhinan Nimzatt».

En effet, le taximan Lamine Diop a indiqué que le défunt réclamait des médicaments en vain, car les policiers en service le lui ont refusé. «Ils lui ont aussi refusé d’avoir des échanges téléphoniques», informe Lamine Diop. Pis, il enfonce le clou en précisant que Cheikh Niass été directement mis en position de garde à vue peu de temps après son arrestation survenue vers 10h30, sans être entendu par le commissaire de la brigade. Il précise par ailleurs qu’il n’a pas été témoin de violence physique exercée sur la victime pendant qu’ils étaient ensemble.

Fatou NDIAYE

Leave a reply