Décès de Joseph Koto : Boud’Chou perd son dernier match !

0
202


Le football sénégalais est en deuil avec le rappel à Dieu de Joseph Marie Koto. L’ancien international et coach des «Lions» locaux est décédé hier, jeudi 14 octobre des suites d’un malaise à l’âge de 61 ans. Ancien entraîneur des sélections jeunes puis des Lions durant l’année 2012, celui qui était appelé affectueusement « Boudchou » a été une figure du football sénégalais dans les années 80. De ses débuts à la Jeanne d’Arc, qui fut son seul et unique club, Joseph Koto constituait une des armes fatales de l’attaque des « Bleu Blanc » à la fin des années 70 et surtout dans les années 80. A côté de Baba Touré, Roger Mendy, Fidel Diatta, Ignace Coly, autres Abdou Diallo, il a fait le bonheur des nombreux supporters de par sa vélocité, sa rapidité et surtout ses qualités d’attaquant qui faisait de lui une terreur des défenses.

Avec l’équipe nationale, qu’il a intégré dès le début des années 80, l’ancien ailier de la JA fait également partie de cette talentueuse génération de 1986. Il prendra une part active au retour du Sénégal en Coupe d’Afrique après 17 ans d’absence. Pour rappel, lors de cette fameuse victoire du Sénégal contre le Zimbabwe (3-0), match qualificatif pour Caire 86, c’est lui qui avait provoqué le penalty qui offrait le 2ème but à Jules Bocandé.


Après son passage comme entraîneur de l’équipe nationale U 20, Joseph Koto s’était vu confier L’équipe nationale locale.

Sa dernière compétition avec les «Lions» a été ce tournoi COSAFA qui a eu sur invitation en Afrique du Sud du 7 au 18 juillet passé.

En cette douloureuse circonstance, la rédaction Sud Quotidien présente ses condoléances à la famille éplorée et à famille du football sénégalais.

Omar DIAW

Leave a reply