Décisions du Conseil constitutionnel : Seydi Gassama et Ndiaga Sylla applaudissent des deux mains

0
316

La tension électrique ressentie ces derniers jours, avec les bravades et autres accusations et contre-accusations, semble tomber d’un cran. Ou plutôt, les décisions rendues publiques ce jour, mardi 23 mai 2022, par le Conseil constitutionnel paraissent faire revenir le calme et la sérénité dans l’espace politique.

De toute évidence, nombreux sont les observateurs qui saluent les décisions prises par les « 7 Sages », surtout celle de permettre à la coalition Yewwi Askan Wi de procéder à la substitution des dossiers des démissionnaires au niveau du département de Dakar.

Sur son mur Twitter, le directeur exécutif de la section d’Amnesty International (AI) Sénégal a exprimé son ressenti, après la publication desdites décisions

« Le Conseil constitutionnel a dit le droit, avec sérénité et sagesse, malgré les pressions politiques de tous bords. Les décisions rendues aujourd’hui vont préserver la paix et la stabilité du pays » a déclaré Seydi Gassama. Cela, même si par ailleurs, il estime « qu’après l’élection législative de juillet, les lois électorales du pays doivent être revues, comme le demande la Cour de justice de la CEDEAO. Le principe, c’est une élection inclusive, sans des obstacles indus à la participation des petits partis aux compétitions électorales. »

Le sentiment de satisfaction est le même pour cet analyste électoral qui a défendu mordicus que Yewwi Askan Wi avait bel et bien le droit d’opérer les changements.

« Les sages ont dit le droit au nom du respect du droit fondamental de suffrage.
C’est la victoire de notre démocratie !« , s’est acclamé Ndiaga Sylla sur sa page Facebook.

 

J M D

Leave a reply