Demi-finales aller de la Ligue des champions de la CAF : Petro de Luanda face au WAC et le derby Al Ahly-Es Sétif

0
379

La bataille pour le titre de champion va connaître de nouveaux épisodes avec les demi-finales aller entre les quatre meilleurs clubs de la saison 2021-2022.

Il s’agit pour les uns et les autres de marquer leur territoire lors de cette première manche afin de se donner une marge en vue de la qualification en finale de la Ligue des Champions de la CAF 2021-2022.

Le champion en titre, Al Ahly affrontera l’équipe algérienne de l’ES Sétif tandis que les doubles champions d’Afrique, Wydad Club Athletic de Casablanca seront opposés aux Petro de Luanda.

CAFOnline.com passe en revue les deux rencontres en mettant en exergue les forces en présence

Petro de Luanda-Wydad Athletic Club

Ce sera une revanche de la dernière rencontre de la phase de groupes lorsque le WAC a dominé de la tête aux épaules les Angolais du Pétro de Luanda 5-1 pour confirmer leur place en tête du groupe. Mais comme ils se retrouvent moins de deux mois après leur précédent duel, la dynamique pourrait être différente.

Petro débutera la demi-finale à domicile et cherchera à prendre l’avantage comme cela a été le cas lors de la rencontre entre les deux équipes en phase poules. L’équipe angolaise avait gagné 2-1 et c’était la première victoire de Petro contre le Wydad. Et c’est aussi sur le même score que le club angolais avait battu les Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud.

Sur les confrontations directes entre les deux formations du WAC et de Pétro, au total il y en eu six. Le Wydad a été la meilleure équipe, remportant quatre victoires, perdant une fois et faisant match nul. L’équipe marocaine a d’ailleurs déjà gagné à Luanda, c’était la saison dernière sur un score étriqué de 1-0.

Donc, c’est un bon souvenir en perspective de la demi-finale aller de ce week-end. Toutefois, bien qu’ils aient atteint les demi-finales six fois au cours des sept dernières saisons, ils ne sont allés en finale qu’à deux reprises donc une édition celle 2017 a été victorieuse et perdant lors de la saison 2018-19.

Petro, qui a éliminé les favoris d’avant-tournoi Mamelodi Sundowns en quart de finale, cherchera quant à lui à maximiser son avantage à domicile et à obtenir un résultat favorable avant le voyage à Casablanca pour le match retour le week-end prochain.

Joueurs à suivre

Tiago Azulao (Petro de Luanda) : Le Brésilien a été la principale arme offensive du Petro de Luanda tout au long de la saison et ses prouesses offensives et son leadership sur le terrain seront un énorme atout pour les Angolais qui cherchent une qualification historique en finale de la plus importante des compétitions en club sur le continent. Azulao est actuellement le meilleur buteur de la Ligue des champions avec six réalisations dont des buts à domicile et à l’extérieur contre Sundowns en quarts.

Yahya Jabrane (Wydad Athletic Club) : Le milieu de terrain a été un rouage important pour l’équipe du Wydad, en particulier sur le plan offensif, car il offre l’équilibre à son équipe, devenant la courroie de transmission entre la défense et l’attaque. Auteur de trois buts, sa présence devrait une fois de plus être importante pour les Marocains, d’autant plus qu’ils ont besoin de marquer à l’extérieur pour augmenter leurs chances de qualification en finale et viser un troisième titre.

Al Ahly-ES Sétif : Pour cette saison 2021-2022, les détenteurs du titre Al Ahly d’Égypte ont été loin d’être souverains même si en définitive, ils ont réussi l’essentiel en se plaçant dans le carré d’as et en position de remporter un troisième titre consécutif historique. En phase de poule, ils n’ont pu terminer qu’à la deuxième place, eux qui étaient habitués à jouer les premiers rôles et aussi piochés pour sortir le Raja de Casablanca avec une victoire cumulée de 3-2 en quarts de finale.

Sur un plan général, Al Ahly a un bon bilan en demi-finale de la compétition majeure en club, puisqu’il a remporté 11 de ses 12 matches lors des quatre dernières éditions. Leur seul échec en demi-finale remonte à la saison 2010 lorsqu’ils ont été battus par l’Espérance de Tunis.

Entre Al Ahly et l’ES Sétif, cette demi-finale sera la quatrième rencontre continentale entre les deux équipes. Le club algérien part avec un léger avantage en ayant remporté deux matchs, fait match nul et a perdu une fois contre.

La dernière rencontre entre les deux équipes a eu lieu lors de la saison 2018 à ce même stade de la compétition, Ahly remportant une victoire cumulée de 3-2, se qualifiant pour la finale qu’ils avaient perdue contre l’Espérance de Tunis.

Lors de cette demi-finale, Ahly avait remporté la manche aller 2-0 au Caire avec des buts de Walid Soliman et Eslam Mohareb tandis qu’au retour, Sétif n’a pu gagner que par 2-1 : des buts marqués par Mohamed Islam Bakir et Houssam Eddine Ghacha. Soliman a marqué le but qui a permis Ahly de valider son ticket pour la finale.

Au vu de ses statistiques, on peut dire qu’aucun club n’est mieux armé qu’Al Ahly pour faire face à la pression des demi-finales. Le club cairote a remporté 13 des 24 matches de l’avant-dernière étape, a fait sept nuls et n’a perdu qu’à quatre reprises.

L’ES Sétif cherchera quant à lui à bouleverser la hiérarchie surtout depuis l’arrivée de son nouvel entraîneur Darko Novic. Novic a affronté Ahly lors de la saison 2007 alors qu’il était entraîneur adjoint du club libyen Al Ittihad. Le club libyen avait perdu contre Ahly, également en demi-finale.

Novic est le troisième entraîneur utilisé par les doubles champions d’Afrique de l’ES Sétif cette saison après le Tunisien Nabil Kouki, limogé après une défaite en phase de groupes contre AmaZulu d’Afrique du Sud et l’intérimaire algérien Redha Bendris.

Joueurs à surveiller :

Mohamed Sherif (Al Ahly) : Il a marqué trois buts cette saison et bien qu’il n’ait pas marqué lors de la victoire en quart de finale contre le Raja, sa présence dans la ligne d’attaque des Diables Rouges du Caire est appréciée par ses coéquipiers qui profitent de sa mobilité et de ses grandes qualités physiques. Dans un match où le club cairote a besoin de marquer pour se faciliter la tâche au retour, Sherif sera une pièce importante du puzzle du coach Pitso Mosimane.

Riad Benayad (ES Sétif) : Le numéro neuf de Sétif, Benayad, est également à trois buts dans la compétition. Des buts extrêmement importants pour le club en quête d’un troisième titre en Ligue des champions.

Son association en attaque avec Abdelmoumene Djabou sera importante pour les Algériens qui auront besoin de tous leurs atouts pour venir à bout de la défense d’Ahly, une des meilleures de la compétition.

Leave a reply