Des épisodes pluvieux conséquents’’ prévus sur le sud, le centre et le littoral durant la première décade de juillet

0
297

(APS) – La première décade de juillet sera rythmée par ‘’des épisodes pluvieux conséquents’’ dans les régions sud, centre et sur le littoral, indique le dernier bulletin décadaire agro-météorologique du Groupe de travail pluridisciplinaire (GTP), du Cadre national du service climatique.

Durant la période du 21 au 30 juin, correspondant à la dernière décade de ce mois, ‘’les activités pluvieuses’’ se sont affaiblies’’, relève le GTP, une structure coordonnée par l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

Ces activités pluvieuses se sont ‘’limitées essentiellement au sud et à l’est du territoire, par rapport à la précédente décade du même mois’’, relève-t-il dans un bulletin de prévision transmis à l’APS.

‘’Les régions de Saint-Louis, Louga, Thiès, Dakar et Diourbel attendent toujours des pluies utiles pour le démarrage de la saison culturale, une situation normale par rapport à la climatologie, car le début de saison dans ces zones, intervient durant la deuxième quinzaine de juillet’’, note le texte.

A Fatick, Kaolack et Kaffrine, signale-t-il, une pause de plus de dix jours a été observée, après des premières pluies précoces de faibles ampleurs reçues les 18 et 19 juin.

‘’Toutefois, on ne peut pas encore parler de retard de démarrage de la saison culturale dans ces zones, car le début moyen se situe dans la première quinzaine de juillet’’, précise le bulletin.

Il explique que ‘’cette accalmie observée durant ces dix derniers jours dans les zones nord, centre et ouest du pays confirme les prévisions qui ont été faites lors de la décade précédente’’.

Le Groupe de travail pluridisciplinaire signale que dans les régions de Kédougou et Tambacounda, ‘’l’essentiel des pluies a été reçu’’.  ‘’Les localités de Goudiry et Kidira ont enregistré leurs premières pluies utiles avec respectivement 25.4mm et 29.2mm’’, indique-t-il.

‘’La partie sud du pays, contrairement à la décade précédente n’a pas été bien arrosée. Seul Vélingara a enregistré un cumul de 20mm durant toute la période’’, a-t-il relevé.

Le document indique que le cumul saisonnier varie entre 1,2 mm à Guédiawaye et Méouane et 248,2mm à Salémata tandis que la situation pluviométrique durant cette décade, est déficitaire à normale sur toute la moitié nord, ouest, et centre du pays,.

‘’La situation pluviométrique est normale sur la moitié sud du pays, et excédentaire à l’est.  Les dates d’installation qui sont actuellement observées sont légèrement précoces par rapport à la normale 1991-2020, à l’exception de Goudiry et Kédougou’’, ajoute la même source.

Le GTP fait état d’”une baisse notable des activités pluvio-orageuses” durant la décade du 21 au 30 juin, par rapport à la précédente.

Le Groupe de travail pluridisciplinaire est composé d’agents de l’Etat relevant des secteurs de l’agriculture et de l’élevage, du Commissariat à la sécurité alimentaire, du Centre de suivi écologique, et de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

Ce groupe produit un bulletin décadaire agro-météorologique, sur la base des contributions scientifiques de ces services de l’Etat.

Leave a reply