Des milliers de fidèles au pèlerinage marial de Popenguine

0
264

(APS) – Des milliers de fidèles catholiques venus du Sénégal et des pays de la sous-région convergent depuis samedi,  à Popenguine à l’occasion de la 136e édition du pèlerinage marial qui se poursuit jusqu’à lundi  dans ce village situé dans le département de Mbour, à près de 70 kilomètres au sud de Dakar, a constaté l’APS.

Les pèlerins affluent depuis samedi vers cet endroit devenu, au fil des années, un lieu de convergence des fidèles catholiques qui s’y rendent pour se recueillir et formuler des prières au pied du sanctuaire de la vierge Marie.

Ce site est à l’initiative de Monseigneur Picarda qui a voulu, à l’image du sanctuaire de notre Dame de la délivrande du Diocèse de Bayeux, donner aux fidèles catholiques du Sénégal un lieu où ils viendraient en pèlerinage. Il a été inauguré le 22 mai 1888, coïncidant avec le mardi de la Pentecôte.

“L’objet de ce pèlerinage, qui ouvrira, nous l’espérons, la série des manifestations de la foi et de la piété envers Notre Dame de la Délivrande, est d’introniser solennellement la Vierge dans le nouveau domaine que nous lui avons choisi et dont elle voudra bien, nous en avons l’assurance, accepter le patronage’’, peut-on lire dans une lettre de l’initiateur  adressée aux fidèles le 15 mai 1888.

‘’Nous nous proposons d’obtenir, par le moyen de cet acte public et solennel de foi et de piété, le développement de l’esprit et la pratique de la vie chrétienne dans la colonie”, explique le religieux dans la note.

“Un rendez-vous de grâce et de bénédiction”

Depuis cette date, ceux sont des milliers de fidèles en provenance des diocèses du Sénégal de la Gambie, du Mali et de la Mauritanie qui viennent s’y recueillir dans la ferveur et la communion.

Dimanche, dans l’après-midi, les pèlerins venus à pied, communément appelés les marcheurs, venant principalement de Dakar, Thiès, Mbour et Kaolack seront accueillis par le comité d’organisations.

La toute première marche vers Popenguine a été conduite par Père Amaun, le 21 avril 1888. C’est en 1981 que cette intuition est revenue à Pierre Faye, un ancien commandant de l’armée sénégalaise.

Le diocèse de Thiès érigé le 06 février 1969 par division de l’Archidiocèse de Dakar, à l’’’honneur’’, cette année, de diriger la messe solennelle prévue lundi, à 10 heures, en présence notamment de Monseigneur André Guèye.

La chorale diocésaine de Thiès va aussi participer aux activités de la journée de lundi, qui démarreront par une messe prévue à 6 heures, à la basilique de Popenguine.

D’autres activités figurent également dans le programme du pèlerinage, avant la cérémonie officielle de la rencontre religieuse prévue à 15 heures, au sanctuaire marial.

‘’C’est un rendez-vous de grâce et de bénédiction que je ne saurai manquer pour rien au monde’’, estime Martine Ndiaye, une fidèle rencontrée à l’entrée de l’ancien sanctuaire, le chapelet à la main.

Leave a reply