Déthié Fall dépose deux recours et espèrent que les « 7 Sages » seront compétents pour dire le droit

0
334

Comme annoncé, la coalition Yewwi Askan Wi, via son mandataire national, a déposé deux recours au niveau du Conseil constitutionnel. Sur le contenu des appels faits au niveau des « 7 Sages », Déthié Fall indique que « le premier c’est un recours en contestation du rejet de la liste majoritaire de Yewwi Askan Wi dans le département de Dakar, après notification de la DGE, par le ministre chargé des Élections qui est Antoine Diom, qui est un ministre partisan et vous le savez« .

Poursuivant, il informe que le second recours « est en contestation de la liste de Benno Bokk Yakaar parce que vous avez vu, lors du dépôt l’excédent avec 55.328 déposés en lieu et place de 55.327« .

Sur les arguments juridiques, M. Fall dira que le ministre de l’Intérieur ignore les nouvelles dispositions de la loi.

« Nous avons constaté avec cette notification qu’il n’a pas connaissance des nouvelles dispositions qui sont dans le nouveau Code électoral. Parce qu’effectivement, avant il était dit en son article L.173 qu’il n’y avait ni possibilité de retrait, ni possibilité de substitution. Mais, il y a eu une évolution sur le nouveau Code électoral et ces dispositions ont été retirées« , estime-t-il.

Pour le cas de la liste des parrains de Benno Bokk Yakaar, le mandataire national de YAW, rappelant les propos de la tête de liste de BBY, Aminata Touré, reste convaincu que « le dépassement à lui seul suffit dans ce cas-là pour invalider toutes les listes de BBY aussi bien au niveau national qu’au niveau de la Diaspora et des circonscriptions ».

« Nous sommes venus ici, 24h après cette notification au Conseil constitutionnel pour déposer ces recours pensant que pour cette fois, les sages vont être compétents pour ce domaine et vont lire le droit. La lecture du droit donnera aussitôt la possibilité à la coalition YAW de compéter à Dakar », interpelle-t-il les 7 juges du Conseil constitutionnel, non sans rappeler la jurisprudence Malick Gackou, ou encore celle de la coalition Geum Sa Bopp, lors de la dernière élection.

J M D

Leave a reply