Développement de l’élevage : l’État mise sur un financement annuel de 5 milliards

0
322

«Sur le développement des cultures fourragères et la relance de l’élevage, le président de la République rappelle l’importance de ce sous-secteur dans la croissance et la promotion de la souveraineté alimentaire», informe le communiqué du conseil des ministres d’hier, mercredi 29 juin. Sur ce rapport,  il demande  aux ministres des  Finances et de l’Elevage (Amadou Hott et Aly Saleh Diop), « de poursuivre les efforts de modernisation de l’élevage, en dotant le Fonds de Stabulation (Fonstab) de ressources conséquentes (5 milliards FCFA/an), en vue de développer l’élevage intensif».

Macky veut aussi qu’il soit consolidé les filières (notamment celle avicole), de même que l’autonomisation du Sénégal en lait et en viande. Dans cette perspective, il a demandé au ministre de l’Elevage et des Productions animales, en liaison avec les ministres de l’Agriculture et des Collectivités territoriales (Moussa Baldé et Oumar Gueye), «d’intensifier le déploiement national du programme de développement des cultures fourragères, à partir des zones pilotes définies en rapport, avec l’ISRA et l’Institut national de Pédologie».

Dans son face à face avec ses ministres,  le chef de l’Etat a également abordé le soutien de l’Etat aux populations pour assurer le bon déroulement de la fête de Tabaski et la promotion du produire et consommer local et la modernisation des infrastructures universitaires et des mesures d’accompagnement de l’ouverture prochaine de l’Université Amadou Makhtar Mbow.

Fatou NDIAYE

Leave a reply