Développement du numérique : Sonatel et son partenaire Nokia testent pour une seconde fois la 5g, à Saly-Portudal

0
124

Le 2ième test de la 5 G a été réalisé hier, mardi, par la Sonatel avec son partenaire Nokia à Saly-Portudal, après un 1ier test fait en novembre 2020 pour un développement du numérique. Cheikhou Dramé, le directeur général de Sonatel Orange, a passé en revue le processus de mise en place de la 5 G et des tests effectués tout en faisant part des investissements faits.  

Le directeur général de Sonatel a donné des explications centrées sur le caractère spécial de la 5 G. En ce sens, il réaffirme la position de patrimoine national de la Sonatel qui a fait des investissements massifs avec la même ambition d’une amélioration de la qualité de service sur l’ensemble du pays. Le point a été fait sur la couverture de la 4G desservant 89% de la population nationale pour un cahier de charges faisant exigence à la Sonatel  de toucher 7 sénégalais sur 10 comme objectif. 

Concernant la fibre optique, il a été fait état de plus de 270 000 ménages et entreprises pouvant avoir la possibilité d’y prétendre. Selon le directeur général de Sonatel Orange, à l’horizon 2023, une prétention d’en faire bénéficier 500 000 ménages est fixée. Les données techniques présentées concluent avec la 5G des enjeux importants par la facilitation de l’émergence d’un immense écosystème Iot (Internet des objets) pouvant répondre aux besoins de communication de milliards d’objets connectés prenant la vitesse, la latence et le coût.

Ainsi, la 5G est attendue pour plus de monde connecté instantanément avec des débits jamais atteints. Par rapport aux opportunités offertes, elle est perçue comme un levier essentiel dans la transformation de la société et de l’économie, dans les secteurs de l’agriculture, de la santé publique, de l’éducation des enfants, de l’entreprenariat et de l’employabilité des jeunes dans l’acquisition de nouvelles compétences.

Des investissements de la Sonatel entre 2016 et 2021 sont chiffrés à plus de 439 milliards de francs pour l’amélioration et l’extension de ses réseaux. Le directeur général de Sonatel Orange a fait part des investissements prévus dans la nouvelle ville de Diamniadio pour plus de 13 milliards de francs afin d’en faire un smart city, une volonté du président de la République. Un mot sur la responsabilité sociétale donne une cagnotte de 90 milliards de francs consacrés au Sénégal au développement de l’économie numérique. Les retombées relevées par rapport à ces investissements ont donné 123 000 emplois directs et indirects.

Par ailleurs, les entreprises du Sénégal en collaboration avec la Sonatel ont fait un chiffre d’affaires de 170 milliards de francs en plus d’un reversement de la somme de 230 milliards de francs à l’Etat du Sénégal en impôts et taxes .Le partenaire Nokia en la personne de son Dg a tenu à dire son engagement à cheminer ensemble avec la Sonatel tout en rappelant une longue présence en Afrique depuis 1860 avec les lignes télégraphiques en Afrique du Sud. L’adjoint au maire de Saly-Portudal a auparavant adressé un mot de bienvenue à ses hôtes.

Samba Niébé BA

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :