Didier Raoult perd sa bataille judiciaire contre le directeur de l’AP-HM François Crémieux

0
217

L’ancien directeur de l’IHU Didier Raoult a attaqué le directeur général de l’AP-HM François Crémieux pour diffamation après qu’il a relayé des articles du site d’investigation Médiapart, dans la newsletter du CHU.

À l’audience du 14 mai dernier, il avait dit vouloir « laver son honneur » après une publication de l’AP-HM qu’il jugeait diffamatoire. La cible de Didier Raoult devant la justice ? Le directeur de l’AP-HM, François Crémieux, renvoyé devant la 11ème chambre du tribunal correctionnel de Marseille pour avoir relayé dans la newsletter hebdomadaire du CHU des articles du site d’investigation Mediapart. Ceux-ci révélaient l’existence d’une « expérimentation sauvage contre la tuberculose » pratiquée à l’IHU à l’époque où Didier Raoult en était le tout-puissant directeur.

« Une campagne de calomnie et de désinformation particulièrement odieuse contre la partie civile« , avait pointé Ludovic Heringuez, l’un des avocats de Didier Raoult. « Une attaque ad hominem de M. Crémieux« , avait renchéri Didier Raoult en déplorant qu’une lettre interne puisse prendre pour cible « ses propres employés« .

Du côté de la défense, Me Lorraine Gay, au côté de Christophe Bass, avait professé : « Quoique décide le tribunal, Didier Raoult sera vainqueur. Si vous lui donnez raison, ce sera une victime victorieuse, si vous lui donnez tort, alors, vous aussi, vous ferez partie du système qu’il prétend dénoncer. »

En définitive, la justice marseillaise a infligé un nouveau revers au microbiologiste star de 72 ans en prononçant, ce vendredi matin 5 juillet, la relaxe de François Crémieux dans ce dossier. Didier Raoult dispose de 10 jours pour faire appel.

laprovence

Leave a reply