Différence entre 1er novembre et fête des morts : L’abbé Marcel Mané relate le vrai sens de la toussaint

0
234

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la Toussaint n’est pas la fête des morts, qui elle a lieu le 2 novembre. Il s’agit de la fête de tous les saints célébrée ce 1er novembre.

Selon Emedia, à la Cathédrale de Dakar, l’homélie a été prononcée par le Vicaire Abbé Marcel Mané. « La solennité de tous les saints est né au 8e siècle en pays celtique. L’Église nous propose cette vision de gloire pour nous inviter à vivre dans l’espérance du renouveau par de là la mort. Elle veut aussi nous rendre conscient de notre solidarité avec tous ceux qui sont entrés dans le monde invisible », a-t-il déclaré.

Célébrée primitivement le premier dimanche après la Pentecôte (le cinquantième jour à partir de Pâques), la fête de la Toussaint fut transférer au 1er novembre. Le Pape Grégoire 4 fit prendre par l’empereur d’Occident Louis Le Pieux, un décret qui fixait définitivement la fête à la date du 1er novembre.

« Heureux, lisons-nous, dans cette page d’Evangile sous la plume de l’Evangéliste Mathieu, un appel vibrant au bonheur adressé aux disciples et à tous ceux qui mettent leur espoir dans le Seigneur. Car loin d’être la fin, l’anéantissement de tout, la mort se veut une ouverture solennelle à la gloire bien heureuse de la vie où nous contemplons Dieu face à face », a appuyé Abbé Mané. « Que chacun marche dans le droit chemin ». C’est le plaidoyer fait à Thiès, où la messe a été dirigée par Abbé Joseph Kama. « Oui Toussaint égale à tous saints. En ce sens que nous fêtons tous les saints mais aussi parce que par cette même fête nous sommes tous appelés à être saints », a-t-il lancé.

Comments are closed.