Site icon Sud Quotidien

Diourbel – 5e cas de noyade à Kambou Souf : les populations craignent pour leur sécurité

C’est le 5e cas de noyade enregistré au niveau du bassin d’eau de  Kambou Souf, dans la commune de Diourbel. Il s’agit d’un vieux âgé de plus de 62 ans qui est tombé, depuis plus de 72 heures, dans le bassin de  Kambou Souf qui recueille la quasi-totalité des eaux de pluies. Il a une fois été le gardien de la morgue de l’hôpital régional Heinrich Lukbe de Diourbel. Le corps de la victime était en état de putréfaction très avancé. C’est pourquoi les éléments des sapeurs-pompiers de Diourbel ont procédé à son inhumation sur place. Les populations riveraines de Kambou ne sentent pas en sécurité. Elles cohabitent avec des animaux/reptiles sauvages de toutes sortes telles que les boas. Pourtant, ces eaux de ruissellement (de pluies) recueillies dans ce bassin pouvaient être utilisées pour encadrer près de 300 jeunes dans le maraîchage, surtout dans ce contexte d’émigration irrégulière, selon Bassirou Sall, le président de la Fédération des maraîchers de Diourbel.

Adama NDIAYE  

Quitter la version mobile