Diourbel / arrêtés par la police pour organisation de manifestation non autorisée : les 9 responsables de Pastef sous mandat de dépôt

0
1097

Les  9 responsables et militants du Pastef, interpellés à Diourbel, durant le week-end, ont été placés sous mandat de dépôt par le Procureur de la République près du Tribunal de grande instance de Diourbel. Ils sont accusés d’avoir organisé une manifestation non autorisée devant des établissements scolaires. Parmi eux, figurent 5 enseignants.

Ils sont au total 9 responsables et militants du Pastef dont 5 enseignants qui ont été interpellés au lycée d’enseignement général de Ndayane. Ils  avaient été placés en garde à vue au commissariat urbain de Diourbel. Ils procédaient à la sensibilisation des jeunes relativement à l’opération Weur Ndombo de leur parti. Les patriotes de la commune de Diourbel, dans une déclaration, avaient vivement dénoncé les arrestations en question. Et d’expliquer : « Ce matin (dimanche-ndlr), nous avons lancé le programme Weur Ndombo initié par les Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité dans la commune de Diourbel. Cette opération consiste à enrôler les primo votants dans les listes électorales. L’objectif est d’atteindre 2 millions de nouveaux électeurs pour assurer la victoire du Président Ousmane Sonko à l’élection présidentielle de février 2024. A notre grande surprise, une  police zélée et sous ordre nous a suivis pour procéder à l’arrestation de quelques-uns de nos membres, en l’occurrence Aliou Séne, coordonnateur départemental du Pastef, Dramane Sidibé, Thiafour Thiao, Serigne Fallou Pouye, Mme Ourèye Guissé, Ndiaro Ly, Mme Taty Guèye Diack, Mme Diop Florence Pouye, Mme Seynabou Niang ». Et le communiqué du Pastef de poursuivre : « la distribution de flyers ou de tracts n’a jamais nécessité une autorisation moins une déclaration préalable et en aucun  cas ne constitue un trouble à l’ordre public ». Placés en garde à vue et présentés hier, lundi, au Procureur de la République, ils ont été placés sous mandat de dépôt.

 

ADAMA NDIAYE 

 

 

Leave a reply