Diourbel – relance du «Yeksinaa» : un schéma pour mettre fin la rupture de médicaments

0
215

Une rencontre pour la relance de la stratégie «Yeksinaa», avec l’équipe de la SEN PNA, Pharmacie nationale d’approvisionnement, s’est déroulée avant-hier, mercredi 3 juillet 2024, à la Direction régionale de la Santé. L’objectif est de partager avec les différents acteurs de la santé sur la relance des mécanismes et procédures du «Yeksinaa»

Une rencontre de partage sur la relance de la stratégie du «Yeksinaa» a réuni à la Direction régionale de la Santé, les médecins-chefs de districts sanitaires, les pharmaciens et autres acteurs de la santé. Le Directeur régionale de la Santé de Diourbel, Dr Mamadou Dieng, explique : «nous avons échangé sur  les mécanismes et les procédures à mettre en place pour rendre effectif le lancement de «Yeksinaa» au niveau de la région de Diourbel. Le «Yeksinaa», c’est une stratégie qui vise à rendre disponible le médicament. Jusqu’au dernier mètre. Il s’agit donc de faire en sorte que les districts puissent s’approvisionner correctement en médicaments, afin de rendre disponible les médicaments pour le compte des populations».

Pour l’effectivité de ce programme, des innovations ont été apportées à la stratégie de mise en place, en vue de sa pérennisation et son appropriation par les acteurs. «Nous avons également discuté  sur les innovations qui ont été introduites pour relancer cette stratégie. Nous avons également discuté sur les mécanismes de pérennisation de cette stratégie au niveau des différents districts sanitaires. Nous avons discuté sur les mécanismes et les procédures qu’il faut mettre en place mais surtout de la nécessité de l’appropriation de cette stratégie par les acteurs au niveau des  districts sanitaires que sont les médecins-chefs de district, les CDS et les populations», a précisé le Directeur régionale de la Santé de Diourbel. Et Dr Mamadou Dieng de poursuivre : «cette stratégie va permettre de lutter contre les ruptures et les marchés parallèles, en mettant à la disposition des populations des médicaments génériques de très  bonne qualité à des coûts accessibles».

Le Secrétaire général de la  Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA), Dr Souleymane Soumaré, rappelle que le «Yeksinaa» va permettre d’assurer la disponibilité des médicaments et produits essentiels dans les 1662 postes de santé du Sénégal. Cela va passer par les 162 centres de santé. Cette stratégie permet au patient de trouver les prescriptions que le médecin aura à faire. Ce schéma permet de mettre fin définitivement  aux ruptures de médicaments au niveau des structures sanitaires.

Pour le chef du service de la Pharmacie régionale d’approvisionnement (PRA), Dr Makhmadane Lo, il s’agit de la phase pilote qui intéresse les régions de Dakar, Diourbel, Kaffrine et Kolda. Un plan de déploiement a été mis en œuvre dans la région de Diourbel. Touba a été choisi pour cette première phase, compte tenu de sa taille démographique, entre autres.

Adama NDIAYE

Leave a reply