Discours d’usage du conseiller référendaire, el hadji Birame Faye : une audace qui perturbe la République

0
1010

Le Discours d’usage prononcé par le Conseiller référendaire à la Cour suprême, El Hadji Birame Faye, sur le système de santé publique est différent de ceux habituel, où la référence aux textes juridiques était très présente. Contrairement aux années précédentes, où les présentateurs de ce discours s’étaient beaucoup plus appuyés sur le droit, il a fondé son argumentaire sur des faits et réalités vécus au quotidien par les Sénégalais. Et dire que le malaise se lisait sur le visage des autorités était une lapalissade, tellement il n’a pas porté de gans pour exposer les véritables maux de la santé.

En atteste, le président de la République, Macky Sall,  l’a même invité à se rapprocher du ministère de la Santé et de l’Action sociale pour avoir les données sanitaires de ces dernières années. Mieux, il a dû improviser une partie de son discours pour apporter des éclairages sur des faits évoqués par le magistrat. Car, pendant qu’El Hadji Birame Faye prononçait le Discours d’usage sur les manquements du système sanitaire, le président Macky Sall se concertait avec son ministre de la Justice, le Garde des Sceaux Ismaïla Madior Fall. Après il a reçu une note qu’il a extrapolé dans son discours de réponse au «réquisitoire à charge» du magistrat Conseiller référendaire à la Cour Suprême.

Fatou NDIAYE

Leave a reply