Site icon Sud Quotidien

Donald Trump avertit qu’une peine de prison pourrait être un « point de rupture » pour ses soutiens

L’ancien président américain encourt jusqu’à quatre ans de prison ferme, possiblement assortis d’une amende. L’ancienne actrice de films pornographiques Stormy Daniels, au cœur de l’affaire qui a valu à Donald Trump sa condamnation, est sortie de son silence.

Dans une interview diffusée dimanche 2 juin par la chaîne Fox News, Donald Trump a affirmé qu’une peine de prison « serait compliquée pour le public à accepter ». « Vous savez, à un certain moment, il y a un point de rupture », a-t-il ajouté, dimanche.

Ces propos ont une résonance particulière dans un pays très divisé et encore marqué par l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021, lorsque des partisans de M. Trump ont tenté d’empêcher la certification de la victoire électorale de son rival démocrate Joe Biden. Ils interviennent aussi au moment où le magnat des affaires de 77 ans utilise une rhétorique toujours plus violente contre ses opposants.

Donald Trump a également affirmé que son récent procès avait été « très dur » pour sa femme Melania, dont l’absence a été notée parmi les membres de sa famille venus le soutenir au tribunal. « Je pense que tout ça a probablement été plus dur, par beaucoup d’aspects, pour ma famille que pour moi », a-t-il ajouté.

Après deux jours de délibérations, les douze jurés ont déclaré jeudi 30 mai à l’unanimité Donald Trump coupable de l’ensemble des trente-quatre délits de falsifications de documents comptables, destinées à cacher un paiement de 130 000 dollars à Stormy Daniels pour éviter un scandale sexuel juste avant l’élection présidentielle de 2016. L’ancien président encourt jusqu’à quatre ans de prison ferme, possiblement assortis d’une amende. Mais le juge pourrait prononcer une peine de prison avec sursis probatoire, voire des travaux d’intérêt général.

« Mettez-le en prison ! »

L’ancienne actrice de films pornographiques Stormy Daniels, au cœur de l’affaire qui a valu à l’ancien président américain, Donald Trump, d’être jugé coupable au pénal, est sortie de son silence pour appeler la justice américaine à incarcérer le candidat républicain, qui, selon elle, a perdu pied avec la réalité. « Mettez-le en prison ! », a-t-elle lancé, sur le site du journal britannique The Daily Mirror, dans son premier entretien depuis la décision du tribunal de New York.

« Je crois qu’il devrait être condamné à de la prison et des travaux d’intérêt général pour les moins favorisés, ou servir de sac de boxe bénévole dans un refuge pour femmes », a-t-elle déclaré, jugeant le candidat républicain « complètement et totalement déconnecté de la réalité ».

L’ancienne actrice affirme avoir eu une relation sexuelle avec Donald Trump dix ans plus tôt, un épisode que conteste Donald Trump. Cette situation inédite plonge la campagne pour l’élection présidentielle du 5 novembre entre le président démocrate, Joe Biden, et son prédécesseur républicain dans l’incertitude.

« Ce ne sera jamais fini pour moi »

Témoigner devant la justice « était tellement intimidant, avec les jurés qui vous regardent », a souligné Stormy Daniels, « mais comme je l’ai déjà dit, j’ai tout le temps dit la vérité ». Le témoignage de l’ancienne actrice – Stephanie Clifford de son vrai nom – a été un des points d’orgue des débats. Elle a notamment raconté en détail cette relation sexuelle, selon elle consentie, mais où le « rapport de force » était « déséquilibré »« Ce n’est pas fini pour moi »« ce ne sera jamais fini pour moi », a-t-elle complété. Donald Trump a beau être déclaré coupable, « je dois toujours vivre avec cet héritage ».

Dans un discours décousu vendredi 31 mai, Donald Trump a qualifié ce procès de « très injuste », voire de truqué mais sans en apporter la moindre preuve. Il a promis de « faire appel de cette arnaque » une fois la peine prononcée. De son côté, Joe Biden a jugé « inconsidéré »« dangereux »« irresponsable pour quiconque de dire que [ce procès] a été truqué simplement parce qu’il n’aime pas le verdict ».

Le Monde avec AFP

Quitter la version mobile