Dr Abdou Sané : ‘’Le cheptel dans la région de Tambacounda est non négligeable’’

0
709

(APS) – La région de Tambacounda compte un nombre de cheptel non négligeable, a-t-on appris du chef du service régional de l’Elevage Dr Abdou Sané, qui fait état  »d’énormes potentialités » dans ce secteur.

Dans un entretien avec l’APS, à quelques heures de la tenue de la huitième édition de la Journée de l’Elevage, Dr Sané a indiqué que le cheptel local est constitué de bovins, de caprins, d’ovins, d’azins, d’équins et de la volaille familiale.

La région de Tambacounda abrite la Journée de l’Elevage qui sera présidée jeudi par le chef l’Etat.

Selon Dr Sané, il y a 1 434 565 de caprins, soit près de 24%, 793 749 d’ovins pour un taux de 22,01%; les bovins sont au nombre de 1 590 321, soit un taux de 22%.

Pour les autres catégories composant le cheptel, Dr Abdou Sané signale que la région comptabilise 9 ,5 % d’azins, 4% d’équins et 4,25% de volaille familiale.

‘’Voilà un peu la situation du cheptel dans la région de Tambacounda. On comprend bien qu’en termes de pourcentage au niveau national n’est pas négligeable. Il faut aussi reconnaître que la région regorge d’énormes potentialités en matière d’élevage, notamment l’importance du cheptel’’, a-t-il dit.

Le directeur régional de l’élevage a soutenu que son service reçoit des estimations de la part de la cellule d’études, de planification et de suivi évaluation du ministère de l’élevage et des productions animales, qui fait tous les trois ans une estimation du cheptel.

Il ajoute que ce travail a permis au service régional d’avoir une idée sur le cheptel.

‘’Cette année, le recensement a été démarré par les services du ministère de l’élevage et des productions animales, en partenariat avec l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), dans le cadre d’un projet intitulé le PSAE, qui a permis de faire ce recensement et d’avoir des données beaucoup plus stables’’, a soutenu Dr Abdou Sané.

Leave a reply