Duc- Salé ce mardi : les « Étudiants » abattent leur dernière carte pour le top 8

0
256

Avec trois défaites de rang et une victoire, le Dakar université club ( DUC) n’aura pas une autre alternative que de s’imposer ce mardi 15 mars, au Palais de Sport de Dakar-Arena, où il va livrer son dernier match dans la Conférence du Sahara.  Seul un résultat positif lui permettra d’espérer une qualification dans le dernier tableau des quarts de finale ou top 8 de la Basketball Africa League. Ce sera face au Salé du Maroc.

Dos au mur, le Dakar Université club joue ce mardi 15 mars,  à Dakar-Arena , sa survie dans la conférence du Sahara, première étape de la saison de la Basketball Africa League.  Pour cette dernière journée, il n’y aura pas d’autre voie que celle de la victoire pour espérer prendre le bon wagon qui mène vers les phases finales prévues au mois de mai prochain à Kigali (Rwanda). Cheikh Bamba Diallo, Diakhaté, Abel Abdourahmane Diop et leurs coéquipiers seront dans une impérieuse obligation lors de cette ultime sortie dans la Conférence du Sahara après avoir totalisé trois défaites et une seule victoire dans leur escarcelle. Les hommes de Sir Parfait Adjivon ont été en effet surpris d’entrée de compétition par le  SLAC de Guinée (70-85).

C’était au bout d’une rencontre où les représentants du basketball sénégalais avaient  attaqué le tournoi avec le bon bout avec un bon départ qui avait permis de s’assurer de la première période tout en maitrise. Mais ils se sont vite écroulés dans la seconde période avant de perdre le premier match. Le coach des universitaires n’avait pas manqué de diagnostiquer le mal de son équipe. Une faillite et une mauvaise gestion défensive avaient été épinglées par le coach comme les causes ayant coûté la victoire à son équipe. Le Duc ne s’est pas pour autant relevé puisqu’il allait rechuter devant les Mozambicains de Feroviario da Beira et hypothéquer ses chances de qualification.

Dos au mur, la bande à Cheikh Bamba Diallo se donne le moyen de se rebiffer pour arracher son premiers succès devant les Rwandais du REG (92-86), et se relancer du coup dans la course vers la qualification. Un match qui a surtout donné des indices de la montée en puissance tant souhaitée dans le jeu. Les espoirs seront de courte durée puisque les champions du Sénégal  vont concéder une nouvelle déconvenue en s’inclinant devant l’Us Monastir, finaliste de la première saison de la BAL (74-62). D’où un dernier sursaut très attendu ce mardi devant les champions marocains.

Omar DIAW

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :